Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais
Slogan du site

Pour commencer, choisir une rubrique

59 ème Journée Mondiale des Lépreux 2012
Article mis en ligne le 10 janvier 2012
dernière modification le 15 janvier 2012
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

59e Journée Mondiale des Lépreux - 28-29 janvier 2012

Après avoir contribué à guérir quelque 14 millions de lépreux dans le monde et réussi l’élimination de la lèpre en tant que problème de santé publique (1 malade pour 10 000 habitants) dans tous les pays de sa zone, la Fondation Raoul Follereau aide les pays où elle est présente à instaurer un contrôle durable de la maladie. Elle s’efforce de mener au mieux cette mission qui va du dépistage à la réinsertion sociale et à la prévention des invalidités.

La réinsertion sociale : l’aboutissement de la guérison

Aujourd’hui dans le monde, 2 à 3 millions de lépreux guéris souffrent d’un handicap lié à la lèpre.

En 1998, Boubé*, un petit nigérien, est pris à part par son instituteur :
- “Tu as une drôle de tache sur la joue, Boubé... ”
Il lui conseille alors d’aller au dispensaire où l’infirmier explique à l’enfant :
- “Tu as la lèpre, mais si tu prends chaque jour les médicaments que je vais te donner, tu guériras très vite.”
Boubé est terrorisé. Dans son village, il a vu des lépreux sans doigts et même sans mains…
Mais l’infirmier le rassure :
- “Grâce au traitement que je vais te donner, et qui ne coûtera rien à ta famille, tu ne seras jamais comme eux.”
Alors Boubé a suivi scrupuleusement les conseils de l’infirmier.
Aujourd’hui il est guéri et infirmier lui-même, pour s’occuper des lépreux, surtout des enfants, et des malades les plus pauvres.
L’histoire de Boubé est représentative de celle des lépreux dépistés à temps et qui peuvent s’en sortir.

Malheureusement, beaucoup de malades portent déjà des séquelles invalidantes lors de leur dépistage, du fait de leur isolement et des difficultés rencontrées par les équipes médicales pour les atteindre. D’autres encore ... très handicapés, souvent contraints à la mendicité, sont guéris médicalement mais lépreux à perpétuité socialement.
Tandis que les experts le rayent des statistiques du moment qu’il a reçu son traitement, la Fondation Raoul Follereau
voit en la personne du lépreux le malade qu’il faut soigner, certes, mais aussi l’homme qu’il faut respecter et aimer. Elle considère que sa mission va au-delà de la distribution du traitement. Pour elle, la guérison n’est complète que si le malade guéri est réinséré.
A ce titre, la F R F soutient des projets visant l’amélioration des conditions de vie de ces hommes et de ces femmes stigmatisés, et elle conjugue à leurs efforts et leur volonté de s’en sortir une aide qui leur permet de prendre leur vie en main. Profession médicale, vannerie, couture, ouverture d’un commerce, pêche, plantation de café, de poivre, de bambou ou de manioc, élevage de chèvres, de bœufs, de cochons, de volailles, menuiserie… autant d’activités grâce auxquelles les lépreux reconstruisent leur vie.

« Le lépreux est un malade guérissable. Il doit se faire soigner, c’est non seulement un devoir, mais une obligation.
Mais il exige d’être reconnu pour ce qu’il est : un homme.
Il veut être un homme tout simplement.
Un homme qui travaille et qui chante. »

Raoul Follereau

Extrait du Dossier de Presse
59e JML Journée Mondiale des Lépreux

Œuvre caritative indépendante, reconnue d’utilité publique, certifiée par le Bureau Veritas Certification France, s’appuyant sur un réseau de 2 000 bénévoles réguliers et de 30 000 quêteurs lors de la Journée Mondiale des Lépreux, la Fondation Raoul Follereau
soutient 392 projets, dans 39 pays, dont la France.
(Source : rapport d’activité 2009).

_____________________________________________________

Nous vous proposons de lire les articles suivants :

- Raoul Follereau, précurseur de l’humanitaire
- Visite du Centre de Traitement anti-lèpre de Madjrè (Bénin)
- Échos de la 58 èmeJournée Mondiale des Lépreux...à Madjrè

Retour aux autres articles


Forum
Répondre à cet article


puceArchives puceEspace rédacteurs puce



2008-2017 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.48