Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais
Slogan du site

Pour commencer, choisir une rubrique

Aider un frère qui a des faiblesses ou qui s’égare
Article mis en ligne le 7 septembre 2008
dernière modification le 17 novembre 2008
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

AIDER UN FRERE QUI A DES FAIBLESSES OU QUI S’EGARE !

Nous vivons tous avec d’autres personnes, dans des familles, dans des quartiers, dans des villages ou dans des communautés….Au cœur de nos relations, comment ne pas nous heurter, nous concurrencer, nous faire du tord, nous opposer les uns aux autres ? Lorsque nous vivons ensemble, il nous arrive de nous blesser mutuellement et parfois de prendre des chemins sans issue.

Dans les premières communautés chrétiennes, tout n’était pas aussi rose qu’on serait tenté de le penser. Mais au moyen des règles et des pratiques héritées du judaïsme, on voulait éviter des brisures de la Communauté lorsque quelqu’un commettait une faute… ; aussi et surtout, on voulait garantir le « pécheur » contre des mesures trop rapides, arbitraires et démesurées, prises sous l’empire de la colère, de la révolte ou de la vengeance. L’exigence qui est prônée dans ce texte d’Evangile de Matthieu est, de toute évidence, celle de la patience, du soutien mutuel, de la miséricorde et du pardon. L’Evangile nous dit aujourd’hui que quelqu’un qui a commis une faute (même grave) est digne de respect et que nous n’avons pas à le condamner, à l’exclure, à l’accuser, à le montrer du doigt, surtout si nous n’avons eu aucun échange préalable avec lui et un échange dans la plus grande discrétion. Tout homme a besoin d’être respecté dans sa vie personnelle et dans les choix qu’il fait. Toute vie humaine a besoin de discrétion, d’une parole habillée d’amitié, de pudeur, de sollicitude. Nous savons tous que, placé devant une opinion publique, un pécheur aura beaucoup plus de mal à se convertir car il aura à affronter une rumeur sur lui qui risque de l’emprisonner encore davantage. Jésus nous dit : « Si ton frère a commis un péché, va lui parler seul à seul ! » Oui, d’abord être seul à seul avec lui, dans l’amitié et la fraternité…. Il y a là une question pour chacun(e) de nous : cette discrétion, comment la vivons nous , nous qui sommes parfois avides de connaître les erreurs de l’autre, de colporter autour de nous des pans entiers de la vie du voisin, ou de le critiquer publiquement ? L’autre attend beaucoup de respect de notre part.

Et puis aussi il y a le rôle de la communauté qui est souligné dans ce passage d’Evangile. N’oublions pas que nous sommes appelés à vivre une Communauté de frères, où chacun essaie de soutenir l’autre. Mais le rôle de chacun(e) n’en est pas moins délicat. Une communauté paroissiale, familiale, ou d’école…met les personnes en dialogue permanent sur l’essentiel de la vie… Et de ce qui diverge, nous devrons en parler pour essayer de nous comprendre… ou encore, nous savons d’expérience que sur bien des choses, il nous faudra accepter que l’autre réagisse autrement, qu’il ait ses propres idées, ses points de vue différents. Se concilier, ça veut dire dialoguer ensemble et c’est important de le vivre au quotidien…mais se ré-concilier c’est encore plus vital aujourd’hui et surtout très délicat dans un monde multi-culturel, multi-religieux, multi-racial, dans un monde où les modes de vie se confrontent quotidiennement sur le même terrain, dans un monde où à l’intérieur même des religions il y a des débats sur des orientations de vie qui peuvent profondément diverger. Se ré-concilier, ce n’est plus seulement renouer une relation rompue, mais c’est aussi faire un chemin avec l’autre, un chemin vers l’autre, même si celui-ci ne partage pas vraiment mes convictions. Le rôle de la Communauté, c’est de soutenir un frères défaillant… et non pas de le montrer du doigt ou de le culpabiliser.

Nous sommes tous responsables les uns des autres, mais ceci ne nous autorise en aucune manière à accabler de reproches nos frères différents… Au contraire, nous avons un devoir de les aider à se relever. Demandons au Seigneur la grâce de la fraternité.

Louis Morandeau


Forum
Répondre à cet article


puceArchives puceEspace rédacteurs puce



2008-2017 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22