Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais
Slogan du site

Pour commencer, choisir une rubrique

"Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés" (Jésus)
Article mis en ligne le 15 mai 2010
dernière modification le 17 mai 2010
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Jean 13, 31-35

Ce texte de saint Jean est la suite du Testament que Jésus a donné à l’humanité avant de repartir vers son Père. Et un testament est fait pour être lu après la mort : Jésus nous donne son ultime message pour être vécu après son départ de la terre. Et ici, l’essentiel de ce Testament spirituel est de nous aimer les uns les autres à la manière de Jésus qui a donné sa vie jusqu’au bout et non pas à la manière du monde qui calcule toujours. Jésus fait de l’amour fraternel un commandement nouveau. Et pourtant nous savons bien que l’amour ne peut jamais être l’objet d’un commandement, car l’amour ne peut jamais être forcé : il est essentiellement libre et gratuit, sinon c’est tout sauf de l’amour. Nous ne pouvons jamais obliger une personne à en aimer une autre. C’est de cet amour totalement gratuit et sans retour que Dieu nous appelle à vivre, et il nous le redit par la bouche de Jésus : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés » et non pas à la manière du monde qui attend un retour ou une reconnaissance.

A la fin de sa vie humaine parmi nous, et au cours du dernier repas, Jésus nous a laissé trois paroles fortes : « Je vous lave les pieds… c’est un exemple que je vous donne pour que vous fassiez de même » - « Prenez, mangez et buvez en tous, ceci est mon corps et mon sang…Vous ferez cela en mémoire de moi » - « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. » Trois recommandations différentes, mais qui fondent une même mission…notre mission de chrétiens....et il n’est pas possible de vivre seulement une de ces recommandations sans les autres. La présence réelle du Christ dans le monde se vivra désormais par le service de l’autre comme Jésus l’a fait lors du lavement des pieds, par la fraction du pain en mémoire du Ressuscité, mais aussi dans l’amour des autres vécu jour après jour : « Ce qui montrera que vous êtes mes disciples, c’est l’amour que vous aurez les uns pour les autres ». L’amour des autres devient ainsi Signe de la présence réelle de Dieu au cœur du monde…. Et il devient un critère pour vivre en chrétien, un repère aussi fort que la pratique de l’Eucharistie.

Désormais, l’action du chrétien se vérifiera dans son engagement au service des grandes tâches du monde comme dans la plus petite de ses actions quotidiennes : l’amour des autres commence par la recherche de la justice, de la paix, du respect de la dignité de l’homme. A regarder de près la vie de l’univers et de toute l’humanité et aussi la nôtre, nous constatons que c’est quand même l’amour qui est la réalité le plus vécue au quotidien dans le cœur de chaque être humain, qu’il soit croyant ou non, jaune, blanc ou noir, chrétien, juif, musulman ou athée. C’est vrai, cet amour n’est pas toujours bien vécu : les ruptures, les égoïsmes, les haines, les jalousies, le non-respect de l’autre, l’humiliation de la personne que l’on interpelle...contredisent et étouffent parfois le simple respect de la dignité de l’autre. Aujourd’hui, avec beaucoup de forces, Jésus nous appelle à grandir en humanité. L’amour des autres est la base incontournable pour établir un « vivre ensemble » que ce soit pour l’élaboration d’une constitution, d’un projet de vie ou de charte qui engagent l’avenir de nos pays et des personnes. Oui, seul l’amour des autres nous fera faire un pas, par delà nos divergences, vers un vivre ensemble de paix et de justice, quelles que soient les orientations prises. Nous les chrétiens, nous avons la mission d’être ensemble signes de cet Amour au cœur du monde qui ne sait plus bien comment aimer vraiment. Aimer une personne, ne veut pas dire suivre aveuglément ce qu’elle fait, mais c’est l’accueillir en nous-mêmes telle qu’elle est sans forcément vouloir qu’elle change selon nos propres vues.

« Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c’est l’Amour que vous aurez les uns pour les autres. »

« Vous êtes le Corps du Christ… Alors qu’avez vous fait de lui ? »

P. Louis Morandeau


Forum
Répondre à cet article


puceArchives puceEspace rédacteurs puce



2008-2017 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22