Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais
Slogan du site

Pour commencer, choisir une rubrique

Aventure à la « Belle Étoile » !
Article mis en ligne le 2 décembre 2014
dernière modification le 6 décembre 2014

par Cl Arrignon
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Aventure à la « Belle Étoile » !

C’était un camp d’ados en Savoie. Au-dessus du camp, un sommet de poche, plutôt une taupinière : « La Belle Étoile », elle veille sur le monastère de Tamié, un peu plus bas dans le vallon.( Le « sommet » qu’on touche des yeux, c’est le premier qu’on veut toucher des pieds). Nous voilà partis de bon matin. A l’aller tout alla bien,... mais au retour, le sentier se perd dans les broussailles, et nous aussi. Le mal n’était pas trop grave, le soleil n’étant pas encore au zénith. Cependant nous avions eu le tort d’annoncer, au petit déjeuner, le menu du déjeuner. Aussi, faute de sentier, dès 10 heures, Jojo, un solide gaillard des Lucs sur Boulogne, se mit à chanter haut et fort les louanges du cassoulet de midi (pour l’heure « virtuel », comme on dirait aujourd’hui). Nous n’avons dû notre salut qu’à une machine à laver abandonnée au milieu des ronces. Une machine à laver ici, il y avait donc une route ! En levant le nez, nous l’avons découverte, elle menait droit au camp, à quelques centaines de mètres dans le vallon. Le cassoulet fut servi à 15 heures. L’appétit des convives avait été encore décuplé par « l’apéritif » servi par Jojo.

Les jours qui suivirent le retour au pays, maintes fois les animateurs furent interpellés : « Ah ! Les gamins, ils sont contents de leur séjour, puis surtout de « La Belle Étoile » ! On ne peut pas dire qu’à priori, nous les animateurs étions très fiers de notre amateurisme du moment. Mais le résultat était là. Comme quelqu’un le dirait plus tard : « à notre insu mais de notre plein gré », on leur avait fait un joli cadeau, aux ados, celui de l’aventure.

L’AVENTURE. Se retrouver face à l’inconnu : l’inconnu d’un lieu, l’inconnu en soi. Sentir monter l’adrénaline. Puiser un tant soit peu en ses ressources physiques et mentales. Vivre tout cela en groupe de copains, avec la présence rassurante d’adultes. Au final l’avoir fait, l’avoir réussi.

L’AVENT aussi est AVENTURE. Affronter l’inconnu de la rencontre avec Jésus. Il est venu, Il continue de venir à nous. Oser sa rencontre. Quelques routines à lâcher, quelques mots de prière à réapprendre peut-être : Notre Père, ses propres mots. L’Avent, un moment de l’année, et pourquoi pas, une vie toute entière.

C. Arrignon

PS. Pour la bonne réputation des animateurs, je précise qu’ils n’avaient pas pris de risques objectifs : c’était un sentier forestier de basse montagne, sans grande difficulté, ni pièges particuliers, par très beau temps. En outre, l’heure matinale du départ nous permettait de faire face à l’imprévu.


Forum
Répondre à cet article


puceArchives puceEspace rédacteurs puce



2008-2017 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22