Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais
Slogan du site

Pour commencer, choisir une rubrique

Façade de l’église de Benet
Article mis en ligne le 16 août 2009
dernière modification le 5 février 2013
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Cliquer sur la photo pour l’agrandir

Les sculptures extérieures de la façade de l’église de Benet évoquent plusieurs récits bibliques qui nous sont plus ou moins familiers. Sachons admirer cette oeuvre d’art unique qui a été restaurée de façon admirable au cours de l’année 2009 :

Rouleau extérieur : Ancien Testament Lecture de gauche à droite :

1 : Création d’Adam et Eve

2 : Péché originel : Adam et Eve face à Dieu

3 : Adam et Eve chassés du Paradis terrestre

4 : Travail d’Adam et Eve

5 : Offrandes de Caïn et Abel

6 : Mort d’Abel

7 : Réprimande Adressée à Caïn ; Abel inhumé

8 : Sacrifice d’Isaac

9 : Bénédiction de Jacob ; Arrivée d’Esaü (de la chasse)

Rouleau intérieur : Nouveau testament. Lecture de droite à gauche

10 : Annonce aux bergers (ici les moutons de la nativité sont des chèvres)

11 : Nativité

12 : Présentation de Jésus au Temple ; Procession de la Chandeleur


FENETRES LATTERALES :

L’entrée de Jésus à Jérusalem :

Le rouleau de la fenêtre méridionale porte sur une scène de la vie publique de Jésus : l’entrée de Jésus à jérusalem. Il manque la partie centrale de la composition, Jésus monté sur l’anesse, qui se trouve remplacée par neuf claveaux moulurés. La scène de Benet est une procession qui va de la gauche vers la droite, et qu’il faut diviser en quatre groupes bien distincts : les apôtres (4), les enfants des Hébreux, le Christ (aujourd’hui disparu) et les murailles de Jérusalem surmontées par des têtes de Juifs. Les quatre apôtres portent un phylactère ou un livre : on peut y reconnaître les quatre évangélistes qui ont raconté cet épisode.

Les anges :

Six anges habitent le rouleau de la fenêtre septentrionale de la façade. Au sommet de l’arc, deux d’entre eux encadrent un petit personnage fruste placé sur un trône, alors que les quatre autres agitent des encensoirs. Remarquons parmi eux un ange qui tient une croix pattée et qui regarde vers le spectateur ; tous les autres ont les yeux tournés vers la figure centrale. Au pied du dernier ange, à droite, apparaissant dan une cavité qui symbolise l’enfer, une tête de démon qui assiste à la scène. Celui-ci essaie de saisir l’ange en tirant sur un pan de son vêtement. Ses cheveux dressés sur la tête, ses dents serrées, ses pomettes saillantes et ses yeux exhorbités évoquent une dégradation de l’homme perverti par la vie. Jésus, lui, porté par des anges évoque l’élévation de Celui qui est appelé "pain des Anges"


Remarquons qu’à Benet, bon nombres de détails de mobilier d’un intérieur du XII° siècle sont restitués avec minutie dans les sculptures : le lit aux balustres en bois tourné, un traversin roulé dans un drap de dessous, les tentures fixées à une trigle, le berceau d’osier.

Nous vous conseillons très fortement d’aller découvrir par vous mêmes ce trésor qu’est la façade de l’église de Benet.
Aussi des livres d’explication sont en vente au presbytère :
6, Place du Croissant 85490 Benet

Retour aux Textes pour prier


Forum
Répondre à cet article


puceArchives puceEspace rédacteurs puce



2008-2017 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22