Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais
Slogan du site

Pour commencer, choisir une rubrique

"Faites-vous des amis, respectez la dignité humaine, même si vous êtes obligés d’utilisez l’argent trompeur"
Article mis en ligne le 19 septembre 2010
dernière modification le 30 septembre 2010
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

« FAITES VOUS DES AMIS AVEC L’ARGENT TROMPEUR »

Ce passage de l’Evangile (Luc 16, 1 – 13) qui nous est donné aujourd’hui est un peu difficile à comprendre au premier abord. En aucune manière, Jésus nous invite, ici, à ériger notre petite mafia avec de l’argent malhonnête. Par contre, ce que Jésus nous dit avec force sous la plume de Saint Luc, c’est que l’argent, même s’il est important pour vivre, est fondamentalement trompeur, il est la cause de déchirures et de haine entre les hommes, de séparations dans les familles ; l’argent fausse nos relations humaines, au sein de nos sociétés et même au sein de nos maisons...il est source de marchandage...et par nos ruses et nos trafics, c’est la dignité de l’autre qui est atteinte. Selon Jésus, la manière dont nous utilisons l’argent conduit souvent à rendre les gens ennemis les uns des autres… Et Jésus ne voit pas comment il est possible de convertir cet argent trompeur. Alors, face à cet argent inconvertissable et face à ses conséquences humaines néfastes, et tout en ayant conscience que l’argent est nécessaire pour vivre, Jésus propose aux hommes de transformer les conséquences humaines de cet argent trompeur en amitié entre nous, en amour, en partage, en respect de l’autre, en respect de la dignité humaine, même si cet argent, lui, de par sa nature, continue de pervertir les hommes : « Faites vous des amis, vivez le partage, ayez beaucoup de respect les uns pour les autres, même en utilisant l’argent trompeur, qui est nécessaire pour vivre... Faites-vous des amis...avec l’argent trompeur... »

Reprenons l’exemple que Jésus nous donne au début de ce passage d’Evangile : L’intendant s’était créé son petit monde et il se croyait assuré de l’avenir. Sa sécurité, c’était l’argent qu’il dérobait à son maître. Mais le petit jardin dans lequel il s’était enfermé, soudain s’est écroulé. Il se trouve affronté aux risques de la vie. Alors cet intendant reconstitue son cercle sécurisant, mais celui-ci reste toujours fondé sur le marchandage : Quand l’homme veut s’assurer sa sécurité, il sait mettre en oeuvre toutes les ressources de son intelligence. Mais sa sécurité apparente est trompeuse : elle ne repose que sur un marché basé sur la méfiance .

Seules les relations basées sur la confiance et le respect survivront à tout ce qui est pervers. Mais Jésus nous invite aussi à faire de l’argent un instrument de partage et d’amitié. Non l’argent n’est pas forcément mauvais en soi, mais c’est la manière de l’utiliser qui peut nous détruire.

C’est vrai, il faut bien dire que notre monde relationnel conditionné par l’économique, est aujourd’hui plus complexe que celui du temps de Jésus. Nous sommes dans un monde où c’est la loi de la jungle et la concurrence sans pardon qui règnent en maître ; et c’est dans ce monde là, pourtant, que nous avons à apprendre le pardon, l’amour de l’autre et à nous faire des amis, tout en utilisant de l’argent qui nous détourne sans cesse de notre dignité humaine. A la fin du mois, ce n’est pas simplement un salaire que l’on reçoit en échange d’un travail accompli, mais c’est aussi une rémunération chargée d’un très lourd poids de vie : conditions de travail difficiles, contrat à durée déterminée et le chômage au bout, les factures que l’on ne peut plus payer, la vie de famille disloquée par cette vie difficile....Tout cela empoisonne toutes nos relations, y compris nos relations de couple, de famille, de voisinage...

C’est bien dans ce climat là que nous avons à bâtir aujourd’hui de vraies relations fondées sur le respect de l’autre, des relations de vérité, tout en étant conscients de la perversité de certains moyens. Notre tâche n’est pas facile à vivre, mais c’est sur ce terrain là que nous est lancé le message de Jésus aujourd’hui : « ...Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent... »

Alors aujourd’hui, prions Jésus-Christ pour qu’il nous aide à vivre la justice, la fraternité, un vrai partage de nos biens, des relations basées sur la confiance......et par dessus tout l’AMOUR.

P. Louis Morandeau


Forum
Répondre à cet article


puceArchives puceEspace rédacteurs puce



2008-2017 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53