Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais
Slogan du site

Pour commencer, choisir une rubrique

Heureux vous qui... Le Royaume de Dieu vous appartient !
Article mis en ligne le 1er novembre 2009
dernière modification le 2 novembre 2009
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Dans la grisaille de l’automne, et en ces temps difficiles de notre humanité, le message de la Toussaint vient tout illuminer, jusqu’à transformer nos deuils en une fête de la Résurrection. « Lorsque le Fils de Dieu paraîtra , nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons » (2° lecture). Quelle promesse inouïe pour éclairer déjà notre route !

En relisant le texte des Béatitudes, je me suis mis un peu à la place de Jésus qui regardait des hommes et des femmes vivre, des gens qui allaient et venaient devant ses yeux, tous ces gens qui travaillaient à la pêche ou dans un atelier sans que personne ne les voit, des gens qui luttaient pour un monde de paix, mais qui étaient persécutés, humiliés. Jésus les regardait de ce regard qui lit au fond des cœurs. Alors il se disait en lui-même : « Toutes ces vies là ont un sens, une valeur inestimable, même si aujourd’hui ces hommes et ces femmes se sentent écrasés sous le poids de la vie, ou même s’ils se sentent inutiles. Heureux les pauvres en esprit, le Royaume des cieux est à eux…Heureux les artisans de paix… Heureux ceux qui pleurent, ils seront consolés…etc… Que tous les gens humbles de la terre le sachent : Le Royaume des cieux leur appartient ! » Dans ce récit des Béatitudes, Jésus ne prêche pas la résignation devant la souffrance, ni l’oubli de la souffrance, mais l’espérance d’un bonheur sans fin, et c’est aujourd’hui que se vit l’espérance et non pas après notre mort. Ceux qui vivent cachés, oubliés, ceux qui vivent dans la plus grande solitude, ceux dont personne ne se souviendra après leur mort… ceux qui ne laissent aucune postérité d’aucune sorte…tous ceux de la « fosse commune » que l’on a jetés sans importance… ceux qui ploient sous les dettes ou les déprimes… les sidéens ou les personnes âgées oubliées au fond d’un maison de retraite, et tous ceux qui semblent réussir leur vie sur terre… que tous soient heureux dès aujourd’hui car le Royaume de Dieu leur appartient. Même Jésus, Fils de Dieu, est démuni devant cette souffrance de l’humanité, et pourtant il affirme très fort que la vie de tous ces hommes est tournée vers un bonheur sans limite. Il suffit d’y mettre un peu d’amour….au cœur de nos actions les plus humbles et les plus cachées.

Ces phrases de Jésus que nous venons d’entendre dans cet Evangile témoignent d’un immense regard d’amour de sa part sur la vie de chaque homme, sur son devenir, et sur son sens. Notre vie n’est pas appelée à être anéantie, même pour donner naissance à une deuxième vie différente comme l’affirment certaines sagesses, elle est entièrement appelée à re-surgir, à ressusciter en Dieu, et ainsi à devenir sainte. Les Saints sont ceux qui continuent de vivre une communion profonde avec Dieu, mais autrement que sur la terre.

Ainsi tous les saints ne sont pas canonisés, c’est-à-dire reconnus par l’Eglise, mais ils sont une foule immense que personne ne peut dénombrer qui partagent la Vie de Dieu. Il y a déjà tous ceux et celles de nos familles que nous avons aimés et qui ne sont plus avec nous : nos grands parents, nos parents, nos enfants, mon époux, mon épouse, nos amis, nos voisins…La foule immense de ces petits qui ont mis un peu d’amour dans leur vie et que Dieu a reconnus comme ses enfants bien-aimés. Nous allons leur porter des fleurs car c’est leur fête aujourd’hui.
Tous les gestes que nous vivrons, en allant leur porter des fleurs, en prenant un temps de silence sur leurs tombes, en offrant une Eucharistie en union avec eux… sont autant de signes qui traduisent cette grande communion de tous les vivants de la terre et du ciel.

N’oublions pas qu’ils sont nos ambassadeurs auprès du Père : alors prions les, non pas pour satisfaire nos seuls désirs humains, mais pour qu’ils nous aident à devenir des Saints comme eux, à la suite du Christ ressuscité.

Louis Morandeau


Forum
Répondre à cet article


puceArchives puceEspace rédacteurs puce



2008-2017 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.48