Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais
Slogan du site

Pour commencer, choisir une rubrique

Jésus : "Ce peuple m’honore des lèvres, mais son coeur est loin de moi"
Article mis en ligne le 30 août 2009
dernière modification le 4 septembre 2009
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Evangile selon Saint MARC 7, 1 - 23

Voilà des pharisiens qui sont surpris de voir les disciples de Jésus ne pas appliquer les prescriptions juives dans leurs moindres détails. Jésus leur répond en disant qu’il n’a jamais voulu supprimer les lois, mais il a voulu que chacun regarde en vérité ce qu’il vit au fond de son cœur par delà toutes les prescriptions même religieuses : « je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. » (Mat 5,12). « Ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est loin de moi. Il est inutile le culte qu’ils me rendent. » De toutes les lois, qu’elles soient établies par une société religieuse ou humaine, Jésus a voulu que nous en fassions un véritable service de Dieu et des hommes : Jésus a toujours cherché à faire passer l’homme en premier, et non pas de se mettre d’abord au service d’une simple tradition, même religieuse.

Je voudrais dans un premier temps souligner l’importance des lois ou des règles lorsque nous vivons ensemble : ce sont des repères pour avancer dans notre vie. Et pourtant, nous constatons aujourd’hui chez bon nombre de jeunes ou de moins jeunes, une absence de repères ou plutôt une multitude de chemins possibles où les interdits n’ont plus courts.. Mais peut on vivre sans loi ? Pour le peuple d’Israël sortant de l’esclavage en Égypte, les dix commandements étaient un passeport pour la liberté : c’était leurs premières lois pour que chacun(e) soit respecté dans sa dignité. Les Hébreux n’ont pas toujours saisi que cette Loi était l’expression d’un amour paternel : ils ont été souvent rebelles…alors ils se sont égarés. Toute loi est contraignante, il est vrai. Mais, sans loi, un être humain ne peut pas se structurer. Sans code de ta route, il n’y a plus de route possible ! Donner des repères est une preuve d’amour.

Au fil du temps, les chefs religieux d’Israël avaient ajouté une multitude de prescriptions tatillonnes au Décalogue, c’est-à-dire à la Loi de Moïse….comme aujourd’hui dans certains courants religieux qui se disent fidèles à la « tradition ». Ce foisonnement de règles et de rubriques en arrivait à cette situation dramatique dénoncée par Jésus : " Il est inutile le culte qu’ils me rendent…Vous laissez de côté le commandement de Dieu pour vous attacher aux traditions des hommes !" Loin d’abolir les règles de vies, Jésus, en prenant la défense de ses disciples qui ne s’étaient pas lavé les mains avant leur repas, a voulu provoquer ceux qui vivaient un pratique extérieure de la Loi Juive sans se remettre en cause sur ce qu’ils vivaient au plus profond d’eux-mêmes, dans leurs relations à l’autre au quotidien. Jésus a voulu nous dire que l’essentiel n’est pas de se laver les mains, mais c’est le cœur, c’est l’amour de l’homme pour chacun de ses frères et donc pour Dieu . Dans ce passage de l’Evangile qui nous est donné aujourd’hui, tout ce qui est dénoncé par Jésus (inconduite, vols, meurtres, adultères, cupidités, méchancetés, fraude, débauche, envie, diffamation, orgueil, démesure…) ce sont des attitudes de perversités qui s’enracinent au plus profond de notre cœur et qui pourrissent toutes nos relations aux autres et par le fait même notre relation à Dieu.

Une nouvelle fois, Jésus nous invite à faire la vérité sur notre propre vie, et pas d’abord sur celle des autres : il y a une chose qu’aucune personne ne peut réaliser sur terre, c’est la conversion de l’autre malgré lui ; cependant, tout homme peut agir sur lui-même et mettre un peu plus d’amour dans sa propre vie. Alors, n’ayons pas peur de regarder nos propres complicités sournoises dans les méchancetés et les débauches du monde…pour faire de notre vie une réponse d’Amour à l’Amour premier de Dieu pour nous.

Apprends-nous, Seigneur, à discerner l’essentiel de ton message d’Amour par delà toutes les prescriptions de nos Traditions même religieuses.

Louis Morandeau


Forum
Répondre à cet article


puceArchives puceEspace rédacteurs puce



2008-2017 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53