Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais
Slogan du site

Pour commencer, choisir une rubrique

Jésus es-tu vraiment l’envoyé de Dieu ?
Article mis en ligne le 12 décembre 2010
dernière modification le 12 janvier 2011
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

ES-TU CELUI QUI DOIT VENIR ? (Matthieu 11, 2-11)

Dans sa prison, Jean Baptiste s’interroge sur l’identité et la mission de Jésus de Nazareth. C’était pourtant son cousin, mais ça ne l’a pas empêché de s’interroger à partir de ce qu’il remarquait de lui : comment Jésus va-t-il aider à la libération des Romains ? Et puis aussi, pourquoi Jésus fréquente-t-il toujours de préférence ceux qui ont une mauvaise réputation, les publicains et les pécheurs ? Et encore, les disciples de Jésus mangent et boivent comme tout le monde alors que ceux de Jean-Baptiste étaient obligés à des jeûnes rigoureux. Alors pour faire face à toute ces questions qu’il portait en lui-même, Jean-Baptiste envoie ses disciples demander à Jésus : « Es-tu vraiment celui qui doit venir ou devons nous en attendre un autre ? »

Vingt et un siècles plus tard, nous-mêmes et l’ensemble des hommes ne cessent de poser les mêmes questions au sujet de Jésus ; et même aujourd’hui, les interprétations les plus diverses se font jour sur son message …. Autour de nous, on se passe facilement de toute relation à Dieu. Peut-être aussi que chacun(e) de nous nous avons affadi son message. Beaucoup de nos contemporains et nous mêmes aussi peuvent se demander en quoi le message de Jésus est toujours aussi pertinent et toujours actuel pour notre monde tel qu’il est . « es-tu celui qui doit venir ou devons nous en attendre un autre ? » Quelle importance Jésus a-t-il dans la vie du monde de ce 21° siècle ? Voilà des interrogations que les uns et les autres peuvent entendre.

Mais aujourd’hui comme autrefois, Jésus nous redit les mêmes paroles qu’il adressait aux disciples de Jean-Baptiste : « Regardez autour de vous, il n’y a pas que des malheurs : Partout des hommes et des femmes s’accrochent à la vie. Bien sûr, la violence est forte sur notre terre, mais pourtant la Vie ne cesse de se transmettre et de grandir. » Une immense forêt qui pousse fait toujours moins de bruit qu’un seul arbre qu’on abat. Matthieu, dans son texte d’Evangile, veut nous dire que Jésus est bien le Messie, que c’est bien lui l’Envoyé du Père, source de toute vie, mais c’est un Messie crucifié, que Dieu a relevé des morts…. Il nous dit que la véritable libération n’est pas dans le fait d’être libéré des Romains, mais dans le fait que la mort n’a plus le dernier mot de la vie. Jésus-Christ est bien celui qui est venu apporter la vraie vie au monde, cette vie qu’il nous donne en abondance par sa résurrection.

Pour dire ceci avec force, Jésus reconnaît que Jean Baptiste est bien le plus grand prophète de tous les temps, et pourtant, du fait qu’il n’est pas un disciple du Ressuscité, le plus petit dans le Royaume de Dieu est plus grand que lui. C’est donc bien le statut de témoin de la Résurrection du Christ qui définit la grandeur d’un prophète ou d’un disciple. Jean-Baptiste n’a pu qu’annoncer la venue du Messie, sans être témoin du Ressuscité ; aussi il est venu appeler les hommes à la simple conversion, alors que Jésus-Christ, lui, nous appelle à une vie nouvelle : celle du Ressuscité….c’est là plus qu’une conversion. Jean-Baptiste est bien le plus grand de tous les prophètes de l’Ancien Testament puisqu’il est celui qui montre le Messie, mais il est aussi le plus petit des disciples car il ne peut pas annoncer l’essentiel de notre foi : la Résurrection.

Et nous aujourd’hui, qu’attendons-nous de Jésus ? De quelles libérations avons nous besoin en cette fin d’année 2010 ? Comme Jean-Baptiste, n’ayons pas peur d’aller à sa rencontre pour mieux le connaître !

P. Louis Morandeau


Forum
Répondre à cet article


puceArchives puceEspace rédacteurs puce



2008-2017 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.48