Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais
Slogan du site

Pour commencer, choisir une rubrique

Jésus lave les pieds de ses Apôtres : geste qui exprime la dignité de la personne
Article mis en ligne le 10 avril 2009
dernière modification le 5 février 2013
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

“JESUS SE LEVE DE TABLE, PREND UN TABLIER, SE MET A GENOUX DEVANT SES APOTRES ET LEUR LAVE LES PIEDS”
( “C’est un exemple que je vous ai donné : ce que j’ai fait pour vous, faites le vous aussi.”) ST JEAN 13,1-17

Jésus vient de faire un geste très riche de sens.... un geste chaleureux qui se pratiquait autrefois, en Palestine : laver les pieds de la personne qui arrivait après une longue marche dans la poussière et la chaleur...était un signe de bienvenue… C’était un geste qui était toujours fait par le serviteur ou la servante de la maison. Or ce soir là, c’est Jésus lui-même, le Maître, qui se met très humblement à laver les pieds de ses apôtres.

En Jésus, c’est Dieu lui-même qui s’est levé de la table du ciel pour aller au coeur de l’humanité et accueillir l’homme fatigué...fatigué d’une crise qui n’en finit pas...
En Jésus, c’est Dieu lui-même qui a pris un tablier, et qui s’est mis à la tâche avec nous dans la plus grande humilité. Jésus s’est mis au rang du serviteur et non pas du Maître...
En Jésus, c’est Dieu lui-même qui s’est mis à genoux pour laver les pieds des hommes parce qu’il les a reconnus tels qu’ils sont, dans toute leur dignité, même s’ils ont pris humainement des chemins sans issue. En se mettant à genoux devant les hommes, Dieu reconnaît la dignité de chacun (e), par delà tous les péchés commis. Il a lavé les pieds de Pierre (qui va le trahir aussitôt)...et sans doute aussi ceux de Judas... Pour Jésus il n’y a pas d’exclus...

Oui, Dieu s’est levé. Il a pris son tablier pour SERVIR l’humanité couverte de sueur , de poussière, et marchant sous le poids de la fatigue…fatigue du chômage, des séparations, de la maladie…et de bien d’autres maux encore... Jésus est venu, et il vient encore aujourd’hui, au nom de son Père, soulager la misère des hommes, en versant sur leurs pieds l’eau fraîche, l’eau vive qui jaillit en source de vie éternelle....Voyez : de la part de Jésus, de la part de Dieu lui-même, nous avons là un geste d’une très grande délicatesse qui suppose beaucoup d’amour et de tendresse pour l’homme quelle que soit sa situation. Pour Jésus, l’homme est toujours premier.. L’AMOUR EST SERVICE. Et nous, chrétiens, disciples de ce Christ SERVITEUR, nous avons reçu la mission de continuer ce service des autres, de nous laver les pieds les uns les autres : C’est la mission première de notre baptême. Qu’en faisons-nous ?

Jésus a engagé toute sa personne pour la vie des autres. Il n’a pas seulement commandé de sa place, de derrière sa table...non, il s’est levé lui-même, il a lavé LUI-MÊME les pieds de ses amis. Il s’est compromis lui-même en se mettant à genoux aux pieds de ses apôtres. C’est dans cette compromission que se sont jouées la sincérité et la vérité de Jésus, tout au long de sa vie sur terre....C’est aussi dans nos compromissions d’aujourd’hui que se joue la vérité de nos propres engagements, à nous aussi.
Regardez aussi la petite altercation qu’il y a eu entre Pierre et Jésus. Pour Pierre, ce n’était pas si évident de se laisser laver les pieds par Jésus. Ce n’est pas facile de reconnaître que l’autre a une mission à mon égard : moi aussi, j’ai à me laisser évangéliser par les “plus petits”. Ce n’est pas parce que je suis choisi par le Christ (comme Pierre), ce n’est pas parce que j’ai des responsabilités dans un Mouvement, dans un diocèse, dans une paroisse, dans une association, etc...que je n’ai pas “à me laisser laver les pieds”, que je n’ai pas à me laisser convertir moi-même...à me laisser "laver les pieds" par des plus "petits" que moi.

“Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavés les pieds, vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns les autres. C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous.”
C’est sur ce geste là de Jésus que se fondent aussi nos Communautés Chrétiennes de Proximité que nous voulons mettre en place sur notre diocèse. "Tout ce que tu vivras avec ton frère, c’est aussi avec moi que tu le vivras", dit Jésus.

Louis Morandeau

Voici "Le Lavements des Pieds" : détail d’un vitrail de la cathédrale de Bourges :

Retour aux Textes pour prier


Forum
Répondre à cet article


puceArchives puceEspace rédacteurs puce



2008-2017 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22