Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais
Slogan du site

Pour commencer, choisir une rubrique

L’angoisse de Jésus devant sa mort
Article mis en ligne le 30 mars 2009
dernière modification le 2 avril 2009
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Le passage de l’Evangile que nous venons d’entendre nous rapporte un événement de la vie de Jésus qui se situe aussitôt après le triomphe de la procession des Rameaux. Quelques Grecs présents à Jérusalem et probablement récemment convertis au Judaïsme, ont été les témoins de cet enthousiasme populaire. Ils viennent trouver Philippe, l’un des douze, et lui demandent de les introduire auprès de Jésus. Après en avoir parlé à André, ils vont peu à peu rejoindre Jésus quelque part dans la ville… et là, comme ce n’est pas forcément son habitude première, Jésus va leur exprimer tout ce qu’il a sur le cœur…Et c’est très émouvant de l’entendre car il exprime ouvertement tous les sentiments qui l’habitent en ce moment.

Ecoutons le : « L’heure est venue pour le Fils de l’Homme d’être glorifié… » Nous y sommes, son « heure » dont il avait déjà parlé à plusieurs reprises, est arrivée. Nous remarquons aussi qu’il met la Résurrection, ou la Glorification comme c’est dit dans le texte, au premier plan…Pourtant lorsqu’il parle, il ne paraît pas en ressentir beaucoup d’enthousiasme. Il sait par quel chemin doit passer la dernière étape de son existence… et c’est même l’angoisse qui le prend. Alors il pense au grain de blé qui est jeté dans la terre par le semeur… : ce grain de blé doit commencer par mourir, et même par pourrir pour ensuite donner une belle tige…La mort du grain de blé… ! La mort de Jésus.. ! Même Jésus, Fils de Dieu a eu peur devant la mort, à tel point qu’il ne trouve plus ses mots : « Maintenant je suis bouleversé. Que puis-je dire ?... »… Au cœur de cette angoisse très forte, en quelques instants, il se met à relire sa vie et à donner un sens à tout ce qu’il a pu vivre, un sens aussi à sa mort : « Celui qui aime sa vie la perd, celui qui s’en détache en ce monde, la garde pour la vie éternelle… » Jésus, tout en étant Fils de Dieu, est profondément humain : il sait se réjouir.. ; il souffre… il a besoin aussi de donner un sens pour assumer ce qu’il doit vivre… Par là, il nous rappelle que notre vie sur terre est faite de tous ces sentiments qui marquent tout notre être, de notre vie spirituelle, de nos souffrances comme de nos joies…et que toute cette vie là a une valeur et un sens, et qu’à tout moment, elle est accueillie avec beaucoup de respect et de dignité dans le cœur de Dieu… et que c’est cette vie-là qui est appelée à être glorifiée….mais pour être glorifié, il faut passer par la mort…oui, il y a quelque chose en nous qui est appelé à mourir.

« Alors, du ciel vint une voix qui disait : « Je l’ai glorifié et je le glorifierai encore ». Le Père vient au secours de notre faiblesse…Malgré son silence, Dieu est là…Et puis, Jésus nomme explicitement les destinataire de cette Parole du Père : « C’est pour vous que cette voix s’est faite entendre ». Dieu que nous croyons souvent absent, nous accompagne instant après instant de son Amour Infini. Ne cessons jamais de crier vers lui pour qu’il nous apprenne à reconnaître les signes de sa présence et de son Amour pour nous.

En regardant Jésus qui a peur devant sa mort, en regardant Jésus qui entrevoit sa Glorification, nous avons devant nous tout le mystère de l’être humain qui aspire au bonheur sans fin mais qui est confronté à l’instant présent, aux douleurs de l’enfantement. En mêlant Glorification et angoisses, Saint Jean, en écrivant son récit, nous fait mieux comprendre ce qu’est l’Espérance au cœur de nos souffrances.

Aujourd’hui, nous pouvons nous-mêmes nous trouver dans cette même situation que Jésus a connue…ce sont peut-être aussi des gens de nos familles, ou de notre voisinage…qui vivent ces situations de solitude, d’abandon, d’exclusion, de sentiment d’inutilité ou de non-sens de la vie…Soyons pour eux une voix qui vient du ciel et qui les aide à dire « oui à la vie »

Demandons aujourd’hui cette grâce de l’espérance pour nous et pour nos frères.

Louis Morandeau


Forum
Répondre à cet article


puceArchives puceEspace rédacteurs puce



2008-2017 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22