Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais
Slogan du site

Pour commencer, choisir une rubrique

La Croix glorieuse du Christ
Article mis en ligne le 14 septembre 2008
dernière modification le 17 novembre 2008
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

LA CROIX GLORIEUSE DU CHRIST
Evangile selon Saint Jean 3, 13 – 17

Célébrer la gloire de la Croix de Jésus, est-ce possible ? Comment glorifier l’instrument d’un supplice abominable ? Il a fallu du temps aux premiers chrétiens pour glorifier ainsi le bois où Jésus - Christ a été suspendu… Comment la croix peut-elle être glorieuse ? Pour saint Jean qui écrit son évangile environ soixante ans après les événements de Pâques, le supplice de la croix prend son véritable sens à la lumière de la Résurrection. Quel fantastique retournement ! Ce Jésus qui s’était abaissé pour rejoindre les pécheurs, comme l’explique Saint Paul, est glorifié sur la Croix et par la Croix, puisqu’elle conduit à la Résurrection… Célébrer la Croix glorieuse du Christ, ce n’est pas fuir nos souffrances, mais les marquer profondément de l’espérance de la résurrection pour nous tous, à la suite du Christ.

Regardez l’arbre vertical de la croix ( = ses deux extrémités font partie du même arbre) : l’une est plantée dans notre humanité qui, elle, est habitée par bien des lourdeurs et de rudes combats, et l’autre extrémité est tendue de toutes ses forces vers le ciel, vers la lumière. Ce bois vertical de la croix devient le signe que Dieu a, d’abord, consenti, par amour, à nous rejoindre dans notre vie humaine, à communier à notre vie jusque dans la mort… mais aussi qu’il nous indique le ciel, la Lumière de la Résurrection. En même temps qu’elle s’enracine dans nos souffrances de la terre, la croix devient signe d’espérance qui nous montre la gloire du ciel. Seul, Jésus Ressuscité peut nous donner la force de l’espérance au cœur même de nos solitudes et de nos échecs.

Et les deux bras horizontaux sont tournés vers le Nord et le Sud, vers l’Ouest et vers l’Est : ils invitent tous les hommes à vivre la fraternité, à construire la paix, à se respecter les uns les autres et à pardonner. Ils sont tendus vers chacun des hommes de la terre pour qu’ils puissent vivre au quotidien l’Evangile du Christ et la communion de l’Esprit Saint : c’est toujours Dieu qui donne la vie en abondance à tout être de bonne volonté. La gloire de Dieu, nous sommes invités à la vivre déjà sur terre en bâtissant un monde de justice, d’amour et de paix, avec tous les frères et sœurs qui nous sont donnés, à commencer par ceux et celles de nos maisons, de nos rues et de nos villages…

L’Amour de Dieu est rendu visible, tangible, par le Signe de la Croix. « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime » (Jean 15,13) En se mettant au rang des malfaiteurs, Jésus témoigne que personne n’est exclu de l’amour de Dieu. Tout homme, si pécheur soit-il, aussi bas qu’il soit tombé, peut être relevé par le pardon, élevé dans la dignité de sa vocation divine.

C’est ainsi que la croix, plantée dans notre humanité la plus profonde, nous annonce notre résurrection, qu’elle est glorieuse et porteuse d’espérance. Elle signe nos vies depuis notre baptême. En nous marquant de ce signe, nous nous marquons de la gloire du Christ Ressuscité au cœur même de nos échecs et de nos chutes.

Seigneur, que ta croix, aujourd’hui, nous aide à lever les yeux vers ta Lumière, et à croire toujours en l’autre comme tu l’as fait envers ceux qui étaient condamnés à tes côtés alors que tu agonisais. Donne nous cette même envie de vivre que tu avais pour toi et pour tes frères de souffrances, alors que tu mourais sur la Croix… Seigneur, nous t’en supplions, fais nous vivre !

Louis Morandeau


Forum
Répondre à cet article


puceArchives puceEspace rédacteurs puce



2008-2017 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22