Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais
Slogan du site

Pour commencer, choisir une rubrique

La Pentecôte, c’est aujourd’hui
Article mis en ligne le 12 juin 2011
dernière modification le 27 juin 2011
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

(Actes des Apôtres 2, 1-11)

La Pentecôte c’est la deuxième grande fête pour les chrétiens, après Pâques : Saint Luc, dans le Livre des Actes des Apôtres, nous dit en trois mots ce que fut la Pentecôte la première fois, c’est à dire la naissance de l’Eglise : Ça a fait du bruit………Ça a chauffé…… …Ça a causé……… Ces expressions ne se trouvent peut-être pas dans l’Evangile, mais nous comprenons bien ce qu’elles veulent dire.

Oui, ça fait du bruit à Jérusalem, ce matin de Pentecôte : « Soudain il vint du ciel un bruit pareil à celui d’un violent coup de vent : toute la maison où ils se tenaient en fut remplie. » Quand l’esprit se manifeste, il vient souffler la vie, comme au premier matin du monde. Le vent, le souffle, c’est la vie… et la vie fait du bruit dès la naissance : n’est-ce pas par un cri que le nouveau né manifeste qu’il est vivant ? Sachons entendre la vie qui naît partout autour de nous

Ça a chauffé aussi à Jérusalem, ce matin de la Pentecôte : « Ils virent apparaître comme une sorte de feu qui se partageait en langues et qui se posa sur chacun d’eux. » Déjà à la montagne de l’Horeb, Dieu s’était manifesté à Moïse dans une flamme de feu, du milieu d’un buisson ; le feu ça réchauffe. Le feu a une grande place aussi dans toute la Bible. Le feu c’est ce qui purifie, réchauffe, éclaire ; une flamme est vivante. Et là, à la Pentecôte, l’Esprit vient se poser sur chacun des disciples, il vient habiter la vie de chacun(e) personnellement. Sachons accueillir cette force de vie.

Ça a aussi causé, à Jérusalem, ce matin de Pentecôte : « Ils furent tous remplis de l’Esprit Saint, et se mirent à parler en d’autres langues, et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit, et chacun les entendant parler sa propre langue. » Chacun proclame très fort ce qui l’habite au plus profond de lui-même et plus personne n’a peur de parler au nom de ses convictions. La parole de Dieu épouse l’histoire particulière de chaque peuple : parthes, crétois, arabes…etc … Aucun n’est étranger à l’amour de Dieu. Sachons reconnaître dans les autres des peuples de frères qui cherchent Dieu à leur manière.

N’oublions pas que ces disciples de Jésus, rassemblés dans une maison, ont été depuis une cinquantaine de jours, les témoins de l’arrestation, de la mort, et de la résurrection d’un nommé Jésus… et ceci les a transit de peur… On les voit qui tremblent devant tout ce qui leur arrive… ils se renferment pour en parler entre eux…ils se cachent pour dire les dernières nouvelles…. Et voilà qu’au milieu de leur peur, un souffle de vie, soudain, les pousse dehors ; une extraordinaire vitalité les amène à se dépasser, et leur fait ouvrir les portes qui les renfermaient sur eux. Soudain, ils n’ont plus peur de sortir au grand jour….et de crier la Nouvelle de la Résurrection de Jésus même à leurs ennemis.

L’Esprit de Pentecôte, c’est cette force de Dieu qui vient redonner espoir à tous les hommes, et le courage de repartir après de lourds échecs.

La Pentecôte c’est aussi cette petite flamme qui nous est donnée personnellement pour continuer la route.

L’Esprit de Pentecôte, c’est comme un souffle de vie qui redonne une force à l’humanité.

Laissons nous envahir par l’esprit de Pentecôte qui nous conduit sur des chemins de liberté et de lumière.

P. Louis Morandeau


Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique



puceArchives puceEspace rédacteurs puce



2008-2017 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53