Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais
Slogan du site

Pour commencer, choisir une rubrique

Les deux commandements
Article mis en ligne le 30 octobre 2011
dernière modification le 6 novembre 2011
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Enfin une bonne question que posent les pharisiens à Jésus :"Maitre, dans la Loi, quel est le grand commandement ?" On le sait, ils étaient spécialistes des questions piégées. Cette question, par contre, beaucoup de maitres spirituels en Israël étaient invités à y répondre. En effet aux dix commandements fondamentaux, le temps avait surajouté lois, codes règlements, préceptes, etc...
A la question : quel est le grand commandement, Jésus donne , en fait, une réponse double." Tu aimeras le Seigneur ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de tout ton esprit.Voilà le grand commandement. Et voici le second qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même"
Semblable ne signifie pas interchangeable, mais d’égale importance, et ne devant pas aller l’un sans l’autre. Je me souviens avoir rencontré une personne qui avait écrit des pages enflammées sur l’Esprit Saint, mais j’avais appris par la suite, que les jeunes saisonniers qui étaient à son service l’été, n’étaient pas toujours à la fête. Inversement peut-on, sans prendre jamais le temps de la prière, prétendre aimer Dieu ?
"Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, et de tout ton esprit ." Cela signifie qu’il nous faut aimer avec tout ce que l’on est : affectivité, mais aussi volonté, intelligence. L’amour, affaire de volonté, cela peut étonner l’adolescent qui en est à ses premiers émois amoureux. Mais très vite il apprendra que le sentiment en lui-même ne peut être que l’affaire d’un moment, que toute relation authentique demande à s’enraciner en faisant œuvre de volonté mais aussi d’intelligence.
"Tu aimeras ton prochain comme toi-même" On serait tenté de dire "mieux que soi-même" On peut être tout entier tourné vers soi, et précisément passer sa vie à se détruire.
Aimer Dieu, aimer son prochain, s’aimer soi-même, tout cela pour un chrétien se tient, et la bonne nouvelle c’est de savoir que quoi qu’il arrive nous sommes d’abord aimés par Dieu. Il est la Source
Claude Arrignon


Forum
Répondre à cet article


puceArchives puceEspace rédacteurs puce



2008-2017 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22