Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais
Slogan du site

Pour commencer, choisir une rubrique

Les prêtres au coeur de l’Eglise et du Monde
Article mis en ligne le 20 juin 2010
dernière modification le 19 juillet 2010
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

L’Evangile n’est pas seulement un message à transmettre et à accueillir mais un visage à rencontrer, celui de Jésus-Christ ; ceux et celles qui le rencontrent personnellement, comme l’expriment les baptisés adultes de Pâques, trouvent sens à leur existence. Le Christ est une personne vivante et ce sont les communautés chrétiennes locales qui en sont le signe visible ( = le sacrement) au coeur d’un monde de plus en plus sécularisé. Avec le Christ, proposer un chemin de bonheur aux hommes d’aujourd’hui demeure la priorité essentielle de l’Eglise . En ces moments difficiles où les chrétiens sont devenus minoritaires, la tendance est parfois, pour certains, de retrouver une identité, de se rendre visible, c’est tout à fait honorable, mais n’oublions pas que l’Eglise est faite pour évangéliser, c’est-à-dire pour permettre à chaque être humain d’aller jusqu’au bout de lui-même en tant qu’homme et en tant qu’Enfant de Dieu ; n’oublions jamais que l’Eglise est faite pour tous les hommes et pas seulement pour les seuls baptisés. L’Eglise, à la suite des premiers apôtres, est envoyée au coeur du monde pour dire à temps et à contre-temps l’Amour de Dieu pour chaque personne de notre planète. Et au coeur de ce peuple de Dieu choisi et envoyé dans le monde, les prêtres ne peuvent pas être seulement pour les seuls pratiquants. Ils sont envoyés , comme l’Eglise, à tous et pour tous.

Mais il est vrai aussi que les prêtres ont une place toute particulière et irremplaçable au milieu des chrétiens même si leur nombre diminue de plus en plus, et même si l’animation des communautés chrétiennes repose essentiellement sur les laïcs : les prêtres sont là pour signifier que l’Eglise ne vit pas seulement par sa bonne organisation mais par sa grâce, qu’elle ne grandit pas seulement par ses projets pastoraux mais par don gratuit de Dieu, source de toute vie. On ne devient pas prêtre par embauche mais par appel, par ordination sacramentelle. Et je dirai la même chose pour les diacres. Au cœur d’une communauté de chrétiens, le prêtre signifie que l’Eglise n’a pas sa source en elle-même mais par le Christ. Le prêtre est le signe que c’est Jésus-Christ lui-même qui se donne à chaque personne tout au long de sa vie mais célébré plus particulièrement lors d’une naissance, lors de la célébration d’une vie d’amour et d’alliance, au moment de ses trahisons, de son péché, par le pardon célébré, au moment de ses souffrances et de ses maladies, ou au moment de sa mort, etc..C’est là, au coeur de cette vie humaine, que se vit le ministère de proximité du prêtre, comme sacrement (signe visible) de la proximité de Dieu avec l’histoire humaine. C’est là que nous avons à réfléchir le sens de nos Communautés de Proximité. Le ministère du prêtre donne un sens au ministère commun des laïcs.

Comme un pasteur rassemble son troupeau pour le soigner, le nourrir, lui indiquer un chemin, le prêtre a aussi cette mission de rassembler le peuple chrétien, pour le nourrir de la parole de Dieu, des sacrements, avec l’Eucharistie comme centre. Mais nous faisons aujourd’hui l’expérience que l’appartenance des personnes à un Mouvement ou à une Institution, comme l’Eglise par exemple, ne se vit plus de la même manière qu’il y a seulement quelques années...les liens sont souvent très aléatoires entre les institutions traditionnelles et les individus ; ceci a de nombreuses conséquences : dans un vie d’Eglise, par exemple, on n’y engage pas forcément toute sa personne, ni pour la vie entière, et si un autre chemin apparaît moins dur, on l’emprunte pour un temps..et ainsi la vie se construit avec beaucoup de sincérité du moment mais sans y donner toujours un caractère définitif. Autre constatation : dans un monde pluriel, les engagements des chrétiens sont de plus en plus diversifiés, avec des orientations de vie parfois totalement éloignées les unes des autres...si bien que vivre en communauté aujourd’hui nous oblige à avoir un autre regard sur ce que vivent les autres, et ça nous oblige à accueillir autrement et avec beaucoup de discernement, tous ces engagements divers. Dans un monde où les gens se désespèrent et vivent de plus en plus selon leurs propres discernements, il est important que les chrétiens puissent se rassembler à un rythme assez soutenu pour entendre la Parole de Dieu, se nourrir de la vie du Christ et tracer ensemble un chemin sur lequel l’histoire des hommes puisse se construire en proximité avec Dieu. C’est au coeur de ce monde là aux couleurs multiples, que nous, les prêtres, nous avons à être présents pour que le Christ, par les sacrements vécus en Eglise, continue d’être le visage d’Amour de Dieu pour toute personne quel que soit son choix de vie personnel ou social. Oui, le prêtre est là pour signifier que l’Evangile n’est pas seulement un message, mais d’abord un visage, celui du Christ Ressuscité.

Seigneur aide-nous à comprendre que notre église, c’est la vie du monde !

P. Louis Morandeau


Forum
Répondre à cet article


puceArchives puceEspace rédacteurs puce



2008-2017 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22