Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais
Slogan du site

Pour commencer, choisir une rubrique

Lorsque nous entrons dans une église
Article mis en ligne le 14 novembre 2009
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Lorsque nous poussons la porte d’une église pour la visiter, pour prier avec d’autres chrétiens, nous remarquons quatre ou cinq « lieux » essentiels qui fondent la vie de la famille des chrétiens rassemblés en « Eglise » ( = ensemble des baptisés), en « l’église » ( = Bâtiment).

A côté de la porte d’entrée, nous voyons, en tout premier lieu, un « Baptistère » ou un « Bénitier », à l’intérieur duquel il y a de l’eau. L’eau est le symbole de la Vie…nous avons absolument besoin d’eau pour vivre sur notre planète Terre. Cette eau qui est à l’entrée de l’église, nous rappelle l’eau de notre baptême : c’est chaque jour que nous sommes invités à nous baigner dans la Vie de Dieu. Ainsi en entrant dans une église, nous commençons par nous signer de la croix du Christ avec l’eau de notre propre baptême.

Notre regard se porte ensuite sur l’architecture de l’édifice qui, par sa particularité et sa grandeur, nous dit quelque chose de la gloire de Dieu ; nous remarquons aussi des chaises ou des bancs disposés pour accueillir de nombreuses personnes devant un Autel et un Ambon ( pupître).

¤ L’Autel nous évoque cette grosse pierre sur laquelle autrefois on offrait à Dieu un agneau en sacrifice. Aujourd’hui, l’autel de nos églises est ce lieu sacré où Jésus-Christ lui-même, Fils de Dieu, s’offre en sacrifice sous la forme du Pain partagé, pour que tous les hommes aient la vie en abondance.

¤ L’Ambon, c’est le lieu de la Parole. Il a l’apparence d’un pupitre d’où est proclamée la Parole de Dieu. Parfois, l’Ambon est construit avec un aigle qui porte sur ses ailes un livre : en effet, l’aigle est un oiseau capable de voler très loin et à contre courant des tempêtes ou des bourrasques. La Parole de Dieu, Parole d’Amour et de Paix, a besoin d’être emportée très loin dans le cœur des hommes et de traverser les tempêtes qui secouent le monde. L’Ambon représente ainsi, pour les chrétiens, beaucoup plus qu’un simple pupitre.

Nous remarquons aussi, sur les côtés, des Confessionnaux. Ils ne servent plus comme autrefois, mais ils sont là pour nous rappeler tous les Pardons que nous avons à vivre au cours de nos vies de chaque jour, que nous soyons chrétiens ou non. C’est le pardon qui nous apprend à vivre le véritable amour dans nos vies les plus humaines qui soient.

Nos églises nous parlent de la vie des hommes ; elles nous parlent de Dieu.

L.M.


Forum
Répondre à cet article


puceArchives puceEspace rédacteurs puce



2008-2017 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.48