Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais
Slogan du site

Pour commencer, choisir une rubrique

"Mon chant d’aujourd’hui", poème de
Ste Thérèse de l’Enfant Jésus
En ce 1er octobre 2016, à toutes les Thérèse, à toutes et tous...
Article mis en ligne le 1er octobre 2016
dernière modification le 10 octobre 2016

par BFCM
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Présentation

Mon chant d’aujourd’hui PN 5 (1er juin 1894)

Notre époque a un sérieux problème avec le temps : tout va vite, trop vite… et il faut aller toujours plus vite… on court comme des fous… on ne prend pas le temps de vivre…
Parmi les problèmes avec le temps, il y en a un autre auquel Thérèse a été particulièrement sensible, surtout quand elle était en souffrance. Elle disait : C’est parce qu’on pense au passé et à l’avenir qu’on se décourage et qu’on désespère (CJ 19.08.10). Comme c’est vrai ! On se rappelle tel moment du passé où ça allait bien, et on tombe dans le regret et la tristesse. Ou bien on pense trop à l’avenir qui s’annonce difficile, et on tombe dans l’inquiétude douloureuse. Et on passe ainsi à côté de l’instant présent...

Pourtant, seul l’instant présent, l’aujourd’hui compte, comme le chante Thérèse (strophe 1) :
Mon Dieu, pour t’aimer sur la terre, je n’ai rien qu’aujourd’hui !…
En effet, si je dis à Dieu « je t’ai aimé hier », c’était peut-être très bien, mais c’est fini. Si je lui dis « je t’aimerai demain », ce sera très bien…peut-être ! Mais si je veux pouvoir dire « je t’aime », ce ne peut être qu’aujourd’hui, et même plus précisément à l’instant où je parle. Et c’est pour tout comme ça : le seul réel, donc le seul important, c’est le présent, l’instant (par exemple ce que nous vivons ensemble, ici, en ce moment)… Cf. Titine et ses post-it Être accueillante aujourd’hui… Sourire aujourd’hui… Être aimable aujourd’hui…

Au printemps 1894 (Thérèse a 21 ans), elle et sa sœur aînée Marie (en religion sœur Marie du Sacré-Cœur) ont eu un long entretien sur leur vie à la lumière de la foi : le temps qui passe et la vie éternelle… Il est convenu que Thérèse exprimera leur pensée commune dans une poésie, qui sera le cadeau de fête à son aînée pour le Sacré-Cœur, 1er juin. C’est un des poèmes les plus célèbres de Thérèse : mon chant d’aujourd’hui !
Clément Pichaud

Mon chant d’aujourd’hui

Ma vie n’est qu’un instant, une heure passagère
Ma vie n’est qu’un seul jour qui m’échappe et qui fuit
Tu le sais, ô mon Dieu ! pour t’aimer sur la terre
Je n’ai qu’aujourd’hui !...

Oh ! je t’aime Jésus ! vers toi mon âme aspire
Pour un jour seulement reste mon doux appui.
Viens régner dans mon cœur, donne-moi ton sourire
Rien que pour aujourd’hui !

Que m’importe, Seigneur, si l’avenir est sombre ?
Te prier pour demain, oh non, je ne le puis !...
Conserve mon cœur pur, couvre-moi de ton ombre
Rien que pour aujourd’hui.

Si je songe à demain, je crains mon inconstance
Je sens naître en mon cœur la tristesse et l’ennui,
Mais je veux bien, mon Dieu, l’épreuve, la souffrance
Rien que pour aujourd’hui.

Je dois te voir bientôt sur la rive éternelle
Ô Pilote Divin ! dont la main me conduit
Sur les flots orageux guide en paix ma nacelle
Rien que pour aujourd’hui.

Ah ! laisse-moi, Seigneur, me cacher en ta Face.
Là je n’entendrai plus du monde le vain bruit
Donne-moi ton amour, conserve-moi ta grâce
Rien que pour aujourd’hui.

Près de ton Cœur divin, j’oublie tout ce qui se passe
Je ne redoute plus les craintes de la nuit
Ah ! donne-moi, Jésus, dans ce Cœur une place
Rien que pour aujourd’hui.

Pain Vivant, Pain du Ciel, divine Eucharistie
Ô Mystère sacré ! que l’Amour a produit...
Viens habiter mon cœur, Jésus, ma blanche Hostie
Rien que pour aujourd’hui.

Daigne m’unir à toi, Vigne Sainte et sacrée
Et mon faible rameau te donnera son fruit
Et je pourrai t’offrir une grappe
Rien que pour aujourd’hui.

Cette grappe d’amour, dont les grains sont des âmes
Je n’ai pour la former que ce jour qui s’enfuit
Ah ! donne-moi, Jésus, d’un Apôtre les flammes
Rien que pour aujourd’hui.

Ô Vierge Immaculée ! C’est toi ma Douce Étoile
Qui me donne Jésus et qui m’unis à Lui
Ô Mère ! laisse-moi reposer sous ton voile
Rien que pour aujourd’hui.

Mon Saint Ange gardien, couvre-moi de ton aile
Éclaire de tes feux la route que je suis
Viens diriger mes pas... aide-moi, je t’appelle
Rien que pour aujourd’hui.

Seigneur, je veux te voir, sans voile, sans nuage
Mais encore exilée, loin de toi, je languis
Qu’il ne me soit caché, ton aimable visage
Rien que pour aujourd’hui.

Je volerai bientôt, pour dire tes louanges
Quand le jour sans couchant sur mon âme aura lui
Alors je chanterai sur la lyre des Anges
L’Éternel Aujourd’hui !...

Ste Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face
PN 5 . 1er juin 1894


Forum
Répondre à cet article


puceArchives puceEspace rédacteurs puce



2008-2017 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22