Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais
Slogan du site

Pour commencer, choisir une rubrique

"Ne faites pas de la Maison de mon Père une maison de trafic"
Article mis en ligne le 15 mars 2009
dernière modification le 25 mars 2009
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Evangile selon Saint Jean 2, 13 - 25
(La Maison du Père n’est-elle pas, aujourd’hui, l’humanité)

Nous imaginons très bien, en plein cœur de Jérusalem, la présence imposante du Temple construit par Salomon pour rendre un culte au Dieu qui avait libéré Israël. Le Temple, c’était le lieu de prières et de sacrifices offerts (on offrait à Dieu des animaux …)… mais ce Temple était devenu un lieu de marchandages et de « trafic », où le pauvre qui ne pouvait qu’acheter des petites colombes était écrasé par le riche qui, lui, pouvait se payer une brebis ou un bœuf pour offrir en sacrifice à son Dieu. Les sacrifices seraient-il liés à la possibilité du revenu de chacun ? Ainsi dans le Temple s’exprimait la relation de l’homme à Dieu, et ce Temple était devenu aussi le symbole des relations sociales des hommes entre eux

Regardons d’abord ce que peut être ce trafic dans notre relation à Dieu : au temps de Jésus, on avait reproduit devant Dieu le système des classes sociales, car tout le monde n’offrait pas de sacrifice d’égale valeur… Jésus intervient et symboliquement, il renverse tout : « Ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic ». Or encore aujourd’hui, combien de parades nous sommes nous construites pour nous donner une apparence de croyants, ou de chrétiens ? Combien de justifications nous sommes nous données pour éviter de trop nous engager là où nous vivons ? Combien d’actions au nom de Dieu lui-même pour, en fait, ne rechercher que notre propre intérêt ? Combien d’infidélités camouflées à l’égard de Dieu ? Combien de concessions faites en faveur de nos intérêts propres à la place de pardons donnés ? Notre relation à Dieu, à Jésus-Christ, n’est-elle pas, en fait, le lieu de tout un trafic de notre part, qui nous évite de nous engager vraiment ? C’est tous ensemble que nous sommes invités à relire ainsi notre vie et à vivre au moins un début de conversion.

Le Temple est un véritable lieu sacré que Jésus veut faire respecter ; mais ce qui est infiniment plus grand et plus beau encore qu’un bâtiment de pierre, c’est la vie d’un être humain. Nous le chantons parfois : « Tout Homme est une histoire sacrée, tout homme est à l’image de Dieu ». Le véritable Temple de Dieu, c’est la Personne Humaine. Il n’est pas possible de mesurer la valeur de la vie d’un être humain à sa seule capacité de production ou à sa seule capacité de trouver sa place dans notre société d’aujourd’hui. Ne faisons pas de la vie de l’autre, de notre relation à l’autre un lieu de trafic ! Faisons toujours passer la vie d’une personne avant toute loi, même religieuse… Alors devant une situation comme celle de la petite fille brésilienne de 9 ans dont nous avons été témoins par les médias, il y a des décisions graves à prendre où dans tous les cas, la vie humaine est en cause, et où la responsabilité de l’homme est engagée, mais comment est-il possible de condamner ou d’excommunier… ? Et lorsque la vie de l’homme est bafouée, n’ayons pas peur de remonter jusqu’à l’origine du mal, au lieu de nous arrêter à ses conséquences…Dieu regarde toujours le cœur de l’homme avec beaucoup de respect, quelque soit le chemin qu’il ait pu prendre…Souvenons-nous de l’attitude de Jésus devant la femme adultère : en silence, il s’est mis à écrire sur le sol…et ensuite, il a dit : « Moi non plus, je ne te condamne pas… »

Il est vrai que Jésus intervient un peu brutalement dans le Temple et qu’il intervient sans doute aussi brutalement dans notre vie : nous le voyons prendre un fouet et renverser tout ce qui abîme l’Homme et tout ce qui abîme Dieu, ainsi que tout ce qui nous empêche d’aller jusqu’au bout de notre engagement de chrétiens. Mais ayons le courage de le laisser agir là où nous n’avons même plus la force de bouger. Oui, Seigneur, aide nous à bannir de nos vies tout ce qui est trafic !

Louis Morandeau


Forum
Répondre à cet article


puceArchives puceEspace rédacteurs puce



2008-2017 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53