Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais
Slogan du site

Pour commencer, choisir une rubrique

Oui, notre vie a un sens !
Article mis en ligne le 22 mai 2011
dernière modification le 23 mai 2011
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

« JE SUIS LE CHEMIN, LA VERITE ET LA VIE » (Jean 14, 1-12)

Jésus nous fait entrevoir, au bout de la route, une maison de lumière, la maison du Père. Pensons quelques instants à notre propre maison : elle est toujours là prête à accueillir les membres d’une même famille, des membres différents, mais qui apprennent ou réapprennent au jour le jour à s’aimer tels qu’ils sont et à se pardonner. La maison rassemble autour de la même table les personnes de la famille aux engagements divers : l’un arrive du basket, l’autre d’un cours de musique, l’autre d’une réunion de parents d’enfants scolarisés, etc… Cette maison du Père dont nous parle Jésus, nous est promise au bout de la route : notre place nous y est réservée. Jésus nous dit : « Je pars vous préparer une place. Quand je serai allé vous la préparer, je reviendrai vous prendre avec moi, et là où je suis vous y serez aussi. » Cette maison, c’est le Cœur de Dieu qui nous aime tels que nous sommes et chacun(e) d’un amour unique et sans limite.

Dans ce texte de l’Evangile d’aujourd’hui, il y a trois choses qui m’ont beaucoup impressionné en le lisant : La première, c’est que nous sommes sur un chemin dont on ne voit pas l’issue ; autrement dit notre vie nous est promise à un avenir que nous ne connaissons pas, mais il y a un avenir qui nous est ouvert par ce chemin…un chemin conduit toujours quelque part, même si l’horizon semble en cacher l’issue. La deuxième chose qui m’a impressionné dans ce texte, c’est la profonde communion de Jésus avec son Père : le Père, et je dirais l’amour de Père, est l’avenir de Jésus…C’est le Père, Dieu, qui est notre propre avenir : nous sommes invités à vivre cette même communion avec lui pour partager la Vie en abondance, la Vie dont Dieu seul en est la source. Et la troisième chose que je retiens de ce texte, c’est la parole de Jésus : « Moi, je suis le chemin, la Vérité et la Vie » : pour prononcer une telle parole, il faut soit être fou ou bien soit être Dieu. Et nous, les chrétiens, nous avons osé mettre notre confiance en la folie de cette Parole de Jésus : le Christ ressuscité est notre chemin…notre vérité…et notre vie. Ce qui est fort dans cette parole de Jésus, c’est l’incarnation de Dieu : Dieu est chemin de l’homme, vérité réaffirmée jour après jour, et vie toujours animée par le même souffle. Ce texte de l’Evangile d’aujourd’hui fait jaillir en nous une multitude de questions sur le sens de notre vie sur terre, des questions que nous portons en tant que croyants ou non, mais c’est aussi un message porteur d’une grande espérance pour chacun(e) de nous et pour toute l’humanité : nous sommes nés d’un Amour et nous marchons, dans le concret de la vie, vers le bonheur de la maison du Père où nous serons rassemblés au cœur du même Amour.

« Personne ne va vers le Père sans passer par moi », nous dit Jésus. Ca veut dire simplement que notre chemin vers le Père n’est pas un chemin spirituel éthéré, mais qu’il passe par Jésus ressuscité, Dieu incarné, il passe par tout ce que Jésus lui-même a vécu en relation avec son Père : l’amour des autres, la justice, l’accueil de l’étranger, le pardon des péchés…Oui, le chemin vers le Père passe par autant de choses aussi concrètes et humaines que celles-ci. Le chemin vers le Père est un chemin très incarné, très concret, très humain, il est fait de petites choses vécues au quotidien, très très humaines mais marquées du même Amour qui animait le cœur de Jésus. « Personne ne va vers le Père sans passer par moi » dit Jésus, autrement dit l’incarnation de Dieu dans la justice, la fraternité, l’accueil de l’étranger, l’amour des autres, est incontournable dans l’histoire du Salut . Alors n’ayons pas peur de nos engagements humains au service des hommes, à la manière de Jésus : ils sont chemin vers le Père.

J’ai envie de faire la même demande qu’a fait Philippe autrefois à Jésus : « Seigneur, montre nous le Père » - « Montre-nous ton chemin »

P. Louis Morandeau


Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique



puceArchives puceEspace rédacteurs puce



2008-2017 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22