Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais
Slogan du site

Pour commencer, choisir une rubrique

Petite chronique des Assises Nationales de la Pastorale de la Santé à Lourdes.
Article mis en ligne le 24 novembre 2008
dernière modification le 5 février 2013
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Petite chronique des Assises Nationales de la Pastorale de la Santé

La Pastorale de la santé se développe au niveau des aumôneries d’hôpitaux, de prisons, de la pastorale des personnes handicapées, du Service Évangélique des Malades en paroisse. C’est comme membres de l’équipe du Service Évangélique des Malades sur la paroisse Sainte Marie en Plaine et Marais, que Marie-Jo Berland et Brigitte Mossion viennent de participer aux premières Assises Nationales de la Pastorale de la Santé à Lourdes ces 13, 14 et 15 novembre.

32 personnes du diocèse de Vendée se retrouvent le 12 au matin à La Roche puis à Luçon pour partir à Lourdes en car. Le groupe prend forme durant le voyage dans une ambiance très amicale : temps de présentation, temps de prière. Nous sommes conscients que ce que nous allons vivre, nous le vivrons avec ceux que nous rencontrons dans nos diverses missions. Notre groupe est tout à fait représentatif de la diversité des engagements : 3 prêtres, 2 diacres permanents, 9 personnes en aumônerie d’hôpital, 6 en pastorale handicapés, 12 en SEM paroisse. Rémy Rémaud, tétraplégique depuis un accident de la route, et sa femme Laurence sont du voyage, le car est équipé pour qu’il puisse voyager avec nous dans son fauteuil avec le matériel qui lui est nécessaire. Pour eux, vivre cet évènement a été un grand bonheur que nous avons tous partagé.

Dès le premier rassemblement, le jeudi matin dans la partie de l’église Sainte Bernadette réservée aux assises (l’autre partie étant réservée à la célébration eucharistique du vendredi matin) nous avons réalisé son importance : 2000 personnes sont là. Toutes les provinces apostoliques de France sont représentées y compris les Antilles. La nôtre, celle de Rennes donc, a la plus nombreuse délégation. Nous réalisons combien nous sommes unis dans la diversité de nos lieux d’engagements professionnels ou bénévoles par notre mission.

Tout au long de ces journées, Patrick Richard a été là pour animer nous permettant des moments de respiration entre les interventions toutes très denses ainsi que des moments de méditation, de prière. Il a composé un chant spécialement pour ces assises :

"Il est ce monde et c’est le nôtre".

« Il est ce monde et c’est le nôtre quand l’Évangile vit par nos vies

Lorsque chacun compte pour l’autre qu’il peut aussi compter sur lui ».

premiers regards portés sur ces journées

¤ Le lieu choisi Lourdes n’est vraiment pas anodin. Ce lieu où tant de souffrances physiques ou morales sont déposées au pied de la Vierge sous le regard d’humilité de Bernadette, ce lieu qui n’attire pas que des chrétiens où la guérison demandée est bien souvent autre que celle obtenue, nous nous y sentons comme portés et porteurs d’espérance.

¤ Le thème retenu « Dignité de l’homme, Chemin de vie » : faire que tout homme quelques soient ses déficiences physiques, sociales, psychiques puisse vivre pleinement son humanité, que notre marche ensemble se fasse sur un chemin de vie. Toutes les conférences, les temps de travail, de réflexion, les temps de célébration, de prière nous ont amenés à penser que l’humanisme est de première importance sur ce chemin de vie que nous avons à proposer. La dignité reconnue de l’homme nous fait vivre avec l’autre une relation qui nous humanise. « Toute personne est sanctuaire d’humanité ». Pour nous chrétiens, elle trouve son accomplissement dans la foi au Christ. Nos pas nous mènent avec les autres vers Celui qui nous donne Vie.

¤ Des orientations pastorales vont être portées à la connaissance de tous dans les divers lieux où nous intervenons. Elles vont guider nos réflexions et nos actions en lien avec nos communautés chrétiennes. Elles ont été élaborées à partir de trois des dix propositions établies grâce à une enquête proposée l’an passé aux diocèses de France. Nous avons d’abord eu à les choisir puis à les travailler. Les thèmes retenus ont été :

- Le développement de la personne dans toutes ses dimensions.
- La place de la Pastorale de la santé dans l’Église et dans la société.
- L’équipe, point d’appui majeur.

Nous nous sommes retrouvés en forums, le vendredi après-midi durant quatre heures en 18 groupes de 60 ! Chacun a apprécié ce temps d’écoute respectueuse, de parole libre et d’échanges ouverts où la présence de l’Esprit-Saint s’est fait sentir.

¤ La joie que nous avons eue de vivre un tel rassemblement des mouvements, des services, des professionnels, des bénévoles auprès des personnes malades, handicapées, isolées, âgées. Nous repartons tous motivés dans nos diversités par la volonté de vivre en communion fraternelle cette Pastorale de la Santé. C’est avec confiance et humilité que nous avons « à recevoir de l’Église la mission d’être proches des plus fragiles… des blessés de nos routes humaines ». Il nous est proposé de vivre « au cœur de notre société d’aujourd’hui la longue tradition de l’Eglise : tradition de compassion et d’amour ». (J.Turck, directeur du Conseil Famille et société)

« Est-il un monde où prendre soin ce n’est pas que soigner, où prendre soin est apprendre à aimer pour un passage ? »

Il est ce monde et c’est le nôtre…(P. Richard)

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Retour aux autres articles


Forum
Répondre à cet article


puceArchives puceEspace rédacteurs puce



2008-2017 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53