Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais
Slogan du site

Pour commencer, choisir une rubrique

Sacrement de l’onction des malades, dimanche 21 mai 2017.
Article mis en ligne le 3 juin 2017
dernière modification le 27 juin 2017

par Marie-Jo Gousseau
logo imprimer

Tous les 4 ans, notre paroisse Ste Marie en Plaine et Marais offre aux personnes fatiguées, malades, vieillissantes la possibilité de recevoir le sacrement de « l’onction des malades ».

C’est le sacrement qui nous rappelle la présence du Seigneur à nos côtés dans les moments douloureux de l’épreuve. Il apporte des forces nouvelles pour mieux lutter, pour mieux vivre avec les autres. Il apporte la guérison du cœur – paix intérieure – et le pardon des péchés. Il peut aussi apporter un soulagement corporel.

C’est un sacrement qui se vit en communauté. Il est donné en Église et pour l’Église. C’est un moment de communion entre malades et bien-portants.
Recevoir le sacrement de l’onction des malades est une grâce qui fait vivre, qui aide à vivre. C’est un nouveau BAPTÊME.

« Si l’un de vous est malade qu’il appelle ceux qui ont dans l’Église la fonction d’anciens : ils prieront sur lui après lui avoir fait une onction d’huile au nom du Seigneur. Cette prière inspirée par la foi sauvera le malade… » (Lettre de St Jacques Ch.5)

Dans notre paroisse une trentaine de personnes ont demandé à recevoir ce sacrement. Nous les avons accueillies au sein de la communauté paroissiale le dimanche 21 mai lors de la messe dominicale. Joie pour nous d’accueillir ceux qui sont présents par la prière tous les dimanches .



Pour lire le mot d’accueil, cliquer ici

Pour lire l’homélie du Père Thierry, cliquer ici

Chacun d’eux a reçu l’imposition des mains pour rappeler la tendresse de Jésus pour les plus faibles, puis l’onction de l’huile des malades bénie lors de la messe chrismale, sur le front, siège de la pensée et dans les mains qui peuvent caresser et aussi faire du mal.


« Par cette onction sainte que le Seigneur, en sa grande bonté, vous réconforte par le don de l’Esprit Saint. Ainsi vous ayant libéré de tout péché, qu’Il vous sauve et vous relève. »





Chaque « malade » est venu avec un accompagnant qu’il avait choisi (enfant, petit-enfant ou ami). Celui-ci a reçu un cierge allumé au cierge pascal qu’il a remis au malade qu’il accompagnait pour rappeler la lumière reçue le jour du baptême. Ils ont emporté ce cierge avec eux ainsi qu’une carte souvenir sur laquelle ils pouvaient lire et faire leur cette prière :

Seigneur Jésus, en ce jour où tu viens me visiter
pour m’accorder la force du sacrement
et la douceur de ta paix, écoute ma prière :

De mon corps usé, sois le réconfort.
De la nuit qui descend, sois ma lumière.
De mes souffrances, sois l’apaisement.
De mes fautes passées, sois le pardon.
De ma solitude, sois le compagnon.
De mes révoltes intérieures, sois l’espérance.
De ma foi, sois la source.
De mon amour, sois le feu.
De mes insomnies, sois la présence.
De mon sourire, sois la douceur.
De mes rencontres, sois la Parole.
De mes prières, sois le Bien-Aimé.

Seigneur, je crois que tu es la Vie,
et que tu as vaincu la mort.
Viens frapper à ma porte.
Le jour baisse, il se fait tard.
Reste auprès de moi



Forum
Répondre à cet article


puceArchives puceEspace rédacteurs puce



2008-2017 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.59