Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais
Slogan du site

Pour commencer, choisir une rubrique

Un nouveau vitrail à l’église de Benet
Article mis en ligne le 27 mars 2009
dernière modification le 5 février 2013
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Ce vitrail de l’église de Benet a été réalisé par Mr Eric Bréjon des Clouzeaux (85) - Entreprise "Le Vitrail".

Le vitrail, dans une église, a toujours la fonction d’un enseignement de la foi chrétienne… Il exprime quelque chose du message chrétien soit à partir d’un passage biblique, ou de la vie d’un personnage évangélique, ou de la vie d’un saint…. C’est une œuvre d’art qui nous invite à regarder plus loin que notre horizon immédiat.

Les vitraux, dans une église, sont aussi comme des fenêtres qui laissent passer la lumière, cette lumière qui vient de l’extérieur, qui vient du Soleil…Et pour nous, les croyants, le Soleil, la Lumière sont le symbole du Dieu Vivant que nous avons reconnu dans un homme : Jésus-ChristLa lumière est essentielle pour la vie des plantes, pour la vie des animaux , pour la vie des humains, etc… ; aussi la lumière, en éclairant tout ce qu’elle rencontre, donne un sens, une valeur, une existence…à toute cette création qui, si elle était restée dans les ténèbres, ne serait que non-sens et nuit. Alors cette Lumière qui nous vient de Dieu à travers un vitrail, à travers l’évocation artistique de la vie d’un saint ou d’un pssage biblique vient nous rejoindre nous, les êtres humains qui essayons de comprendre le sens de notre vie, le sens de la vie du monde…

Le vitrail de la façade de l’église de Benet, qui a été placé les 25 et 26 mars 2009, nous parle de cette Lumière (couleurs rouge, ocre….) qui vient traverser les Ténèbres (couleurs bleu, sombre…) et éclairer notre terre… Tout devient très lumineux lorsque nous accueillons la Lumière de Dieu…
C’est aussi la Lumière du Nouveau Testament (composés des 27 Livres de la Bible rapportant le message de Jésus-Christ et des Apôtres) qui vient croiser et éclairer l’Histoire de l’Ancien Testament (composé de 46 Livres de la Bible rapportant l’histoire du Peuple de Dieu avant Jésus-Christ). Ce vitrail aux deux couleurs dominantes qui s’entremêlent à la manière des deux Testaments, est placé au centre des sculptures qui, sur la façade ouest de l’église, évoquent des scènes de la Bible d’avant Jésus-Christ, sur la partie supérieure, et des scènes de la Bible du temps de Jésus ou des années qui ont suivi, à l’intérieur. Le Nouveau Testament a ses racines dans l’Ancien, et l’Ancien Testament ne trouve son accomplissement que dans la Promesse du Nouveau. Tout ceci est très bien représenté dans ce vitrail aux très belles couleurs. N’ayons pas peur aussi d’accueillir la Lumière de Dieu sur nos vies... La Lumière est essentielle à toute vie...

Louis Morandeau


Regardons plutôt :

Expression de l’Artiste (M.Eric Bréjon) et de l’Architecte (M. Pascal Prunet) qui ont conçu ensemble ce vitrail :

"Le point de départ pour la conception de ce vitrail a été l’interrogation suscitée par le double bandeau de sculptures du Xllème siècle, qui orne l’archivolte de la baie occidentale de l’église Sainte Eulalie.
Le sculpteur du Moyen Age a représenté sur deux niveaux, différentes scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament. Sur le bandeau extérieur, des scènes de l’Ancien Testament allant de la naissance d’Eve au sacrifice d’Abraham ; sur le bandeau intérieur, des scènes du Nouveau Testament allant de l’annonce aux bergers à la présentation au temple.

Mais le sculpteur a adopté une disposition particulière : les scènes de l’Ancien Testament se lisent de gauche à droite, celles du Nouveau de droite à gauche.

Cette disposition n’apparaissant pas à l’œil nu du spectateur de notre époque, nous avons eu envie de la rappeler dans cette verrière, en jouant sur le matériau à la disposition du verrier : la lumière, en créant deux sources lumineuses pour le même espace, sources, exprimées par des bandes colorées contrastées.

La présence du vitrail du XIXe siècle de la baie orientale, seul élément coloré de cette église s’est imposée comme référence. Nous avons repris, comme en écho, et pour créer une polarité chromatique dans l’espace de l’église, les couleurs dominantes de ce vitrail : bleu, jaune, rouge, avec le noir et le blanc.

Le jaune pour l’Ecriture nouvelle, le bleu pour l’ancienne, glissent l’un sur l’autre, se superposent, comme des phylactères qui portent la parole, le nouveau (jaune) apparaissant en figure devant l’ancien (bleu) qui constitue le fond. Ces oppositions colorées et ce parallélisme évoquent simultanément la différence et la filiation...

Au-delà de cette question des écritures, il y avait aussi l’idée d’exprimer l’apparition de la lumière après les ténèbres du déluge.

Pour accentuer l’idée de mouvement, du passage de l’ancien au nouveau, et donner une tension colorée à la composition, le fond bleu intense se densifie de bas en haut, et de la gauche vers la droite, alors que le jaune et le rouge sombres, presque noirs en bas à gauche s’éclaircissent en montant vers la droite. Des bandes de blanc et de noir soulignent les rapports colorés, rappelant les versets qui scandent les écritures."

M. Eric Bréjon (Entreprise Le Vitrail- 85430 Les Clouzeaux) et M. Pascal Prunet (Architecte)

Retour aux Textes pour prier


Forum
Répondre à cet article


puceArchives puceEspace rédacteurs puce



2008-2017 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53