Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais
Slogan du site

Pour commencer, choisir une rubrique

Va… Une nouvelle route est toujours possible.
Article mis en ligne le 19 mars 2013
dernière modification le 16 décembre 2013

par Cl Arrignon
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Evangile du dimanche 17 mars, (St Jean chapitre 8, versets 1-11)

VA…


Nous devons pardonner parce que nous sommes des pardonnés.
Mais parfois nous ne voyons pas de quoi nous pourrions être pardonnés.
(Cf Prière de carême du dimanche 16 mars)
Jésus nous sauverait par erreur.
Pourtant « Ils s’en allèrent l’un après l’autre à commencer par les plus âgés »

« Moi non plus, je ne te condamne pas. »
Jésus ne réduit pas cette femme à son péché.
« Femme adultère », ce n’est pas son nom.
Condamner, c’est réduire une personne à un acte.

« Va, et désormais ne pèche plus »
La route est ouverte.
Cette femme a fait du mal à son mari, sans doute à ses enfants, mais aussi (d’abord ?) à elle-même.
La tolérance du « chacun fait ce qu’il veut… et on n’en a rien à faire » s’appelle indifférence.
« L’indifférence, elle te tue à petits coups… » G. Bécaud

Va… Une nouvelle route est toujours possible.


Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique



puceArchives puceEspace rédacteurs puce



2008-2017 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.48