Carême 2022 : Tous frères en ce monde aimé de Dieu.
Article mis en ligne le 9 avril 2022
dernière modification le 17 avril 2022
UNE PRIÈRE POUR CHAQUE JOUR DE CARÊME

Proposée par l’équipe de rédacteurs des paroisses Sainte Marie en Plaine et Marais et Saint Pierre l’Abbaye.

« TOUS FRÈRES EN CE MONDE AIMÉ DE DIEU »
"St François d’Assise, qui se sentait frère du soleil, de la mer et du vent, se sentait encore davantage uni à ceux qui étaient de sa propre chair." (Fratelli tutti n°2)
"St François est par excellence l’exemple de la protection de ce qui est faible et d’une écologie intégrale."
(Laudato Si’ n°10)

Faisons dialoguer ces deux encycliques sociales du pape François qui sont comme les deux tomes d’une même œuvre. Marchons ensemble sur un chemin de conversion à la lumière des Écritures pour ne pas rester sur une situation alarmante de notre monde.

Tous frères en ce monde aimé de Dieu,
Que ce carême nous mette en route vers une fraternité universelle qui commence là où nous vivons !
Vous n’étiez pas inscrits l’an dernier et vous souhaitez, cette année, la recevoir chaque matin, juste un clic

LUNDI 18 AVRIL 2022, Lundi de Pâques

Le Christ est ressuscité ! Oui, il est vraiment ressuscité, Alleluia !

Merci pour votre présence, du 3 mars au 17 avril nous avons prié ensemble chaque jour.
Merci à l’équipe des rédacteurs des paroisses de Sainte Marie en Plaine et Marais et de Saint Pierre l’Abbaye pour les prières de ce carême 2022.

Ce chemin nous l’avons fait en lien avec le parcours de Carême 2022 du CCFD ; si nous n’avons pas pu participer aux quêtes dans nos églises, nos dons peuvent se faire sur leur site DONNER - Carême 2022 CCFD.

“Tous frères en ce monde aimé de Dieu” !

Qu’au terme de ce carême notre fraternité se fasse toujours plus proche et universelle telle que nous la révèle le Pape François dans Laudato Si’ et Fratelli tutti !
Yann Arthus-Bertrand et Marie Martinez nous ont accompagnés en autorisant la diffusion de leurs photos, qu’ils en soient remerciés. Rappelons deux des ouvrages de Yann Arthus-Bertrand : Demain la Terre - Ed. Prima Media et Laudato Si’ - Ed. Première Partie.
Nous pouvons consulter les sites : le site de la Fondation GoodPlanet qu’il a créé ainsi que le site de Marie.Martinez .


EN REMERCIEMENT POUR CE CHEMIN ENSEMBLE ET VIVRE CE TEMPS PASCAL QUI NOUS EST DONNÉ...

Nous vous proposons le message du peintre nabi Maurice Denis dans ce Mystère de Pâques.


(Source Les vidéos Croire.com La foi dans l’art.)

DIMANCHE 17 AVRIL 2022, Pâques, dimanche de la Résurrection
(Ac 10,34a.37-43 ; Ps 117 ; Col 3, 1-4 ou 1 Co 5, 6b-8 ; Séquence ; Jn 20, 1-9 ou Lc 24, 1-12)

« En mourant, il a détruit la mort ; en ressuscitant, il nous a rendu la vie.
C‘est pourquoi la joie pascale rayonne par tout l’univers. » (Extrait de la 1ère préface de Pâques.)

Nous avons une tendance irrésistible à enfermer les choses que nous avons trouvées, gagnées, acquises, pour bien les conserver, les avoir sous la main : coffres-forts, greniers, frigos… même nos amis dans des cercles de relations plus ou moins ouverts… même nos morts, en caveau plus qu’en terre.
On n’enferme pas le Christ, ni sa religion pour bien la conserver, disponible à toute heure ou pour ne s’en servir que le dimanche. On n’enferme pas sa foi dans un catéchisme, dans des formules, dans une bonne conscience. On n’enferme pas l’amour dans une droiture morale façon pharisienne. On n’enferme pas son espérance dans des convictions personnelles à l’abri des questions et des problèmes du monde et de nos prochains.
Ne soyons pas les gardiens du tombeau. Le Vivant est sur le chemin de la vie partout où nous le chercherons sincèrement, et notamment dans une fraternité universelle comme François d’Assise en son temps ou Charles de Foucauld qui sera bientôt canonisé nous y invitent.
Si nous rencontrons et accueillons véritablement le Christ, et avec joie, il arrivera nécessairement que, par nous, Il sera vu, rencontré et accueilli par les autres.

Seigneur, ouvre nos cœurs car ils ressemblent souvent à des tombeaux.
Roule la pierre de nos enfermements.
Re-suscite la vie. Donne-nous ta joie.
Envoie-nous sur tous les chemins où tu nous attends.
Tu nous précèdes toujours dans les frères que nous rencontrons, en particulier les plus pauvres,
c’est avec eux que tu nous attends, car c’est nous tous que tu sauves.

Rajeunis dans la Pâque du Christ, osons annoncer avec joie et liberté
« Christ est vraiment ressuscité ! » avec tous les moyens dont nous disposons aujourd’hui pour une ouverture universelle !

©Sandra Mehl/CCFD Carême 2022 CCFD
Vers le port de La Valette Malte


SAMEDI 16 AVRIL 2022, Samedi Saint, 40e jour de carême
(Textes de la liturgie des heures)

« Que se passe-t-il ? Aujourd’hui, grand silence sur la terre ». St Épiphane de Salamine

Voici le septième jour.
Le Serviteur repose au tombeau :
Il a fini l’œuvre de son Père.
La mort se referme sur la Vie.
Jour de grand silence.

Il dort le maître des jours.
Le roi de gloire a rejoint l’Hadès :
Élevez-vous, portes éternelles !
"Adam, lève-toi, reçois la vie !"
Jour de grand silence.

Il vient le huitième jour.
Demain se lève le Premier-né :
que les veilleurs guettent sa lumière !
La mort ne peut vaincre la Vie.
Jour de l’espérance.

Hymne de la liturgie des Heures

Merci Marie pour tes "OUI" de Nazareth au Golgotha. " La première en chemin Marie, tu nous entraines..."

« Brillez déjà, lueurs de Pâques, scintillez au jour de demain ».

©BFCM Carême 2022 CCFD
Plaine de Benet


VENDREDI 15 AVRIL 2022, Vendredi Saint, 39e jour de carême
(Is 52, 13 à 53, 12 ; Ps 30 ; He 4, 14-16 et 5, 7-9 ; Jn 18, 1 à 19, 42)

« SOUFFRANCE... Ukraine »

Jésus, c’est le cri que j’envoie vers Toi, c’est le cri de ta création.
Pourquoi, Seigneur ?
« Vous n’avez pas compris lorsque viendra mon heure….
Mais il faut que je meure pour qu’à votre folie soit donné le pardon ….
Vous fermerez vos portes au soleil de l’amour…
Vous n’avez pas compris, vous croirez être sage en clouant la sagesse au gibet de la Croix.
 » (Odette Vercruysse John Littleton )

Marie est là avec Jean
La folie est dans nos coeurs

Ukraine...un matin de printemps, la plaine au loin qui s’étend… » (Les Compagnons de la chanson)

Et c’est Toi, Seigneur Jésus qui es Amour.
Apprends-nous à être Amour.

Apprends-nous la beauté. Que nos cœurs brûlent d’Amour.

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
Fire in the forest in the Kakadu National Park - Northern Territory - Australia.


A prier et méditer : Les vendredis Saints du monde Père Christian Delorme - (Source Retraite dans la Ville)


JEUDI 14 AVRIL 2022, Jeudi Saint, 38e jour de carême
(Ex 12, 1-8.11-14 ; Ps 115 ; 1 Co 11, 23-26 ; Jn 13, 1-15)

« Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres ».
(Acclamation Évangile du jour Jn 13, 34)

Je prie en particulier pour l’Église, les évêques et les prêtres ministres de l’Eucharistie.
Je porte aussi dans ma prière ceux qui vivent souvent la privation d’Eucharistie : chrétiens persécutés vivant leur foi clandestinement, malades isolés, prisonniers…
Je prie pour les enfants qui préparent leur 1ère communion. Ils auront la joie de recevoir "Le corps du Christ" pour la première fois.

« Merci, Seigneur Jésus, pour ta parole de vie.
Ce soir, tu es avec nous : que cette certitude nous rassure et nous aide à nous aimer les uns les autres, toi qui vis pour les siècles des siècles. »
Nous pouvons aussi dire merci au Seigneur en créant une intention.

« Oui, il est bon, il est doux pour des frères de vivre ensemble et d’être unis ! » (Ps 132, 1)

©BFCM Carême 2022 CCFD
Autel, église de St Sigismond.


MERCREDI 13 AVRIL 2022, Mercredi Saint, 37e jour de carême
(Is 50, 4-9a ; Ps 68 ; Mt 26, 14-25)

« Le Maître te fait dire : “Mon temps est proche ; c’est chez toi que je veux célébrer la Pâque avec mes disciples.” » (Mt 26, 18)

Quarante ans, le peuple élu a attendu dans le désert avant d’être admis dans la terre promise ; quarante ans de purification et d’épreuves.
Quarante jours, Jésus s’est retiré au désert avant de commencer son ministère ; quarante jours de purification, de tentations et d’épreuves.
Et nous pour suivre Jésus, quarante jours de purification et de pénitence : c’est notre Carême qui va s’achever ; les trois « P » du Carême : Prière - Partage - Pénitence.
Le temps de la Passion est proche ; ces jours de mystère, ces jours fondateurs :
• Jeudi saint et la première messe.
• Vendredi saint et les mystères de la souffrance de l’innocent et de sa mort.
• Samedi saint l’attente, l’incertitude, mais dans l’Espérance.

Comme des alpinistes désireux d’atteindre le sommet,
nous avons choisi de nous encorder au Christ, notre guide et notre Maître ;
plus l’escalade est difficile et dangereuse, plus nous avons confiance dans notre chef de cordée,
et plus nous devons nous entraider mutuellement.
Merci Seigneur !

La corde qui nous relie s’appelle LA CHARITÉ.

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
Cordée sur le Mont Blanc.
.


MARDI 12 AVRIL 2022, Mardi Saint, 36e jour de carême
(Is 49, 1-6 ; Ps 70 ; Jn 13, 21-33.36-38)

« Seigneur, où vas-tu ? … Je donnerai ma vie pour toi. » (Jn 13, 36-37)

Je donnerai ma vie pour toi…
Aujourd’hui je donnerai ma vie pour Toi, … quand je suis dans mon groupe de prières, ou à réfléchir sur les textes d’Évangile, quand je me sens bien entourée, nourrie de la parole de Dieu, partageant ce qui donne sens à ma Vie ; oui je pense être forte pour être disciple et missionnaire …
Oui, dans ces moments là je peux dire : « je donnerai ma vie pour Toi »…

Mais tout comme Pierre quand je suis seule dans le monde, dans ce monde qui crie ses souffrances, son mal être, dans ce monde ignorant, mal mené, nourri de futilités et de mensonges, dans ce monde où on enseigne que la clé du bonheur est le pouvoir et l’avoir…

Moi aussi je suis de ce monde … mon quotidien est dans ce monde …
Si on me demande d’abandonner mon confort, de partager mes biens … moi, tout comme Pierre je cherche à me faire oublier, … je renie un peu ce qui me fait vivre… la peur, le manque de confiance en Toi Seigneur me font m’écarter du chemin que tu m’offres.

Dans ma faiblesse, aide-moi à accepter les brimades, à me laisser bousculer…
Seigneur, donne-moi la force de tenir dans mes choix,
afin de t’accompagner en profondeur tout au long de cette semaine,
sans relâche, jusqu’au Golgotha
et de vivre en toute confiance cette épreuve qui nous conduit vers la Joie de ta résurrection !

Comment atteindre ce rocher … ?
« Sois le rocher qui m’accueille, toujours accessible ;
Tu as résolu de me sauver : ma forteresse et mon roc, c’est Toi !
 » (Ps 70, 3)

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
Le phare de Tévennec dans le raz de Sein, Finistère, France (48° 04′ 17″ N, 4° 47′ 43″ O).


LUNDI 11 AVRIL 2022, Lundi Saint, 35e jour de carême
(Is 42, 1-7 ; Ps 26 ; Jn 12, 1-11)

« J’en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur sur la terre des vivants.
Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ; espère le Seigneur. » (Ps 26, 13-14)

Six jours avant la Pâque, Jésus prend « résolument » le chemin de Jérusalem. On sait où ce chemin le conduit : la croix, la mort, la résurrection.
La foi nous invite tous à mettre nos pas dans les siens.
En révisant notre chemin de vie sur terre nous pouvons reconnaître celui de Jésus. Nous vivons des passages difficiles, voire insurmontables et pourtant il nous faut avancer à travers les épreuves de toutes sortes.
Mais le Seigneur nous conseille « Espère le Seigneur, soit fort et prends courage » (Ps 26, 14).
Oui, le Seigneur nous accompagne chaque jour et nous donne les grâces nécessaires. Ayons confiance et soyons attentifs : « J’en suis sûr je verrai les bontés du Seigneur sur la terre des vivants ».(Ps 26, 13)

Merci Seigneur, nous ne sommes pas seuls sur le chemin :
« Ecoute, écoute, surtout ne fais pas de bruit
On marche sur la route, on marche dans la nuit
Ecoute, écoute, les pas du Seigneur vers toi,
Il marche sur ta route, il marche près de toi. » (Claude Rosier)

Prenons le chemin tous ensemble. Prenons le chemin tous ensemble vers la lumière de la Résurrection..

©BFCM Carême 2022 CCFD


DIMANCHE 10 AVRIL 2022, dimanche des Rameaux et de la Passion
(Procession : Lc 19, 28-40 ; Messe : Is 50, 4-7 ; Ps 21 ; Ph 2, 6-11 ; Lc 22, 14 à 23, 56)

« Gloire à toi, Sauveur des hommes ! »

Que vienne ta bénédiction, Seigneur, sur les rameaux que nous portons à bout de bras, rameaux de joies pour le roi de nos vies.
Nous voudrions les porter bien haut, mais le poids de la vie ressemble à celui de ta croix quand tout nous ramène à la cruauté de la guerre, au choix difficile que nous avons à faire pour notre pays aujourd’hui, aux masques toujours trop lourds à porter pour notre santé et celle de nos frères…

Dans nos maisons, mettons la Croix du Seigneur, fleurissons-la ! Regardons-la pour être guéri de tous nos maux, de tout ce qui nous alourdit pour que nous nous souvenions que le Seigneur Jésus l’a portée pour nous afin de nous conduire à la résurrection, au printemps du monde nouveau et de la fraternité retrouvée en Christ ressuscité.

Dieu d’amour, en cette semaine sainte qui commence,
Nous te confions celles et ceux qui transforment leurs modes de vie et changent leurs attitudes
Pour la dignité des plus pauvres, pour une planète plus belle et une solidarité plus grande vécue dans la charité.
Donne-leur ta joie pour qu’ils rayonnent à travers le monde, toi qui t’es fait pauvre en Jésus, toi qui l’as ressuscité d’entre les morts pour nous ouvrir les portes de la vie.

C‘est toi notre espérance qui nous mènera vers Dieu.

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
Brasilia, Centre-Ouest, District fédéral, Brésil (15°48’S - 47°54’O) .


SAMEDI 9 AVRIL 2022, 34e jour de carême
(Ez 37, 21-28 ; Jr 31 ; Jn 11, 45-57)

Aujourd’hui, Seigneur, vous nous parlez d’union des différences, de pardon, de non jugement.
Je me sens faible face à l’énormité de ces tâches.

Insufflez en moi, en nous, la volonté de suivre vos paroles.

Comme chaque goutte d’eau prend une place pour former l’océan en union avec les autres gouttes d’eau.
Comme chaque petit musicien, chaque instrument a la volonté de s’unir dans cette grande famille de la musique,
alors à eux tous, ils obtiennent une magnifique symphonie derrière leur chef d’orchestre.
Alors pourquoi hésiter ?

©Marie.Martinez. Avec son aimable contribution et son autorisation.
Violoncelliste à l’orchestre des jeunes de la cité HLM du Grand Parc, Bordeaux 2017.


VENDREDI 8 AVRIL 2022, 33e jour de carême
(Jr 20,10-13 ; Ps 17 ; Jn 10, 31-42)

« Croyez dans les œuvres ». (Jn 10, 38)

Jésus affirme clairement sa nature divine : « Moi et mon Père, nous sommes un ».(Jn 10, 30) Pour les Juifs, c’est un blasphème : « Tu n’es qu’un homme et tu te fais Dieu ». (Jn 10, 33)
Alors, Jésus répond : « Si vous ne me croyez pas, croyez dans les œuvres et ainsi vous reconnaîtrez de plus en plus que le Père est en moi et moi dans le Père ». (Jn 10, 38)
Jésus propose là un autre chemin : croire en ses œuvres. Et ses œuvres sont des œuvres d’amour. Il ne propose pas de croire béatement mais d’avancer pas à pas, de prendre le temps d’accueillir sa Parole.
C’est ce que nous avons fait depuis le début du carême par la méditation des Lectures du jour. Une invitation à nous laisser transformer pour nous ouvrir au mystère de Dieu et entrer en communion avec Lui.
Sommes-nous disposés à travailler à l’œuvre du Seigneur ? Chacun de nous a sa mission. Et pour l’accomplir, Il nous propose sa grâce.

Tu me réjouis par tes œuvres, ô Éternel !
Et je chante avec allégresse l’ouvrage de tes mains.
Que tes œuvres sont grandes, ô Éternel !
Que tes pensées sont profondes. ( Ps 92, 5-6)

Les fruits de la terre et du travail des hommes.

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
Marché d’Aligre Paris 12ème.


JEUDI 7 AVRIL 2022, 32e jour de carême
(Gn 17, 3-9 ; Ps 104 ; Jn 8, 51-59)

« Le Seigneur s’est toujours souvenu de son alliance » (Ps 104, 8)

Comment recevons-nous cette affirmation aujourd’hui ?
Suis-je capable de faire confiance aveuglement à Dieu comme notre père Abraham ?

Jésus nous a enseigné l’amour du prochain, il faisait très attention à ceux qui étaient écartés de la société, ceux qui étaient différents, méprisés.
Et aujourd’hui, notre attitude est-elle en accord avec cet enseignement ?
Notre vie de tous les jours est-elle guidée par la fraternité ? Prenons le temps d’un appel, d’un geste, d’une aide, ces petites choses qui peuvent redonner le sourire à ceux qui sont isolés.
En cette période de guerre, où l’esprit fraternel est bafoué, souvenons-nous que nous sommes tous frères.

Seigneur, ouvre les cœurs des grands de ce monde pour que la paix revienne vite entre tous les peuples qui souffrent de conflits.
Seigneur, garde-nous de l’indifférence, que nos yeux sachent reconnaitre ce qui est bon dans chacun de nos frères.
Seigneur, que l’Esprit Saint nous guide tous les jours afin de partager des moments de fraternité et de bienveillance avec ceux qui nous entourent.

Que la proximité encourage la solidarité et les échanges fraternels malgré les diversités.

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
FR227 Camping en Vendée.


MERCREDI 6 AVRIL 2022, 31e jour de carême
(Dn 3, 14-20.91-92.95 ; Dn 3 ; Jn 8, 31-42)

« Si vous demeurez fidèles à ma Parole, vous êtes vraiment mes disciples. » (Jn 8, 31)

« Nous nous sommes gavés de connexions et nous avons perdu le goût de la fraternité. Nous avons cherché le résultat rapide et sûr, et nous nous retrouvons opprimés par l’impatience et l’anxiété. Prisonniers de la virtualité, nous avons perdu le goût et la saveur du réel ». (Pape François - Fratelli Tutti n°33)
Comment retrouver le chemin et avancer à petits pas vers la fraternité ?
Dans nos relations quotidiennes n’avons-nous pas oublié les leçons de la pandémie : téléphoner à des personnes isolées, prendre le temps d’écouter, être attentif aux personnes qui remplissent des tâches moins considérées… Prendre le temps de contempler la nature pour la respecter et créer, avec elle, une relation harmonieuse.

« Donne-nous, Seigneur, ton Esprit de discernement, pour savoir reconnaître, à travers les évènements que nous vivons, ton immense amour, et ta présence à nos côtés.
Donne-nous, Seigneur, ton Esprit de paix, qu’Il soit la respiration de nos vies trépidantes, et qu’Il nous aide à ne pas laisser la violence submerger nos vies ».
( Extrait de “L’Amour “inconditionnel”, Revue Secours Catholique, Unité pastorale Notre Dame de l’Arbois)

La musique mène à l’harmonie. C’est un moyen de créer la fraternité dans la cité.

©Marie.Martinez. Avec son aimable contribution et son autorisation.
Concert orchestre des jeunes de la cité HLM du Grand Parc, Bordeaux 2017.


MARDI 5 AVRIL 2022, 30e jour de carême
(Nb 21, 4-9 ; Ps 101 ; Jn 8, 21-30)

« Seigneur entends ma prière : que mon cri parvienne jusqu’à toi ! » (Ps 101, 2)

Les mauvaises nouvelles arrivent sans cesse, violence, guerre, migrations, maladies ou décès de personnes proches, pandémie, fermetures d’entreprises…
J’ai envie de crier Seigneur, je me sens parfois perdue, découragée… Cependant, tout autour de moi germent des gestes de fraternité : accueil, collectes solidaires, messages d’encouragement, proposition d’aide, prise de nouvelles, prière… Toutes ces manifestations sont signes de ton amour et redonnent confiance et espérance.
Tous, habitants de la même terre, nous sommes embarqués dans le même bateau. Chacun, avec ce qu’il est, est membre de l’équipage. Ensemble, nous pouvons avec bonheur, partager les moments de joie mais il est aussi plus facile de faire face aux difficultés. La vie n’est pas toujours calme et dans les tempêtes, il est important de se soutenir les uns les autres et de veiller à ce que personne ne soit seul pour affronter les coups durs.
Seigneur, tu ne nous laisses pas seuls, tu es notre G.P.S. Montre-nous le chemin, donne-nous le souffle et la force de ton Esprit-Saint pour que nous puissions trouver le bonheur et la paix intérieure. Entends notre prière.

« Je prie Seigneur, pour le regard qui comprend et pardonne, pour la parole qui encourage, s’interrompt, chante, caresse, la parole qui écoute, devine, se tait afin de mieux s’accorder…
Je prie pour le sourire qui monte du cœur, éveille la bouche, fossette les joues, plisse le front, illumine les yeux …
Je te prie Seigneur pour que chacun reçoive et donne cette monnaie d’amour.
Je te prie Ô Christ plein de tendresse. » (Henri Brunel)

Des couleurs pour repeindre le monde et pour, ensemble, le faire danser au rythme des musiques de paix, d’amour et de fraternité !

©Marie.Martinez. Avec son aimable contribution et son autorisation.
Spectacle " Elle tourne !!! " Compagnie Fracas, Bordeaux.


LUNDI 4 AVRIL 2022, 29e jour de carême
(Dn 13,1-9.15-17.19-30.33-62 ; Ps 22 ; Jn 8, 12-20)

« Construire une fraternité nouvelle »

Seigneur, tous les jours je vois des femmes, des enfants et des hommes qui ont entendu ton appel à construire un monde d’amour.
Ils sont nombreux à œuvrer pour ce monde fraternel, guidés de “Ton AMOUR” .
J’en vois aussi, et là ils sont beaucoup trop nombreux à détruire cette terre et ses habitants.

«  Voici que je vais mourir, sans avoir rien fait de tout cela  ». (Dn 13, 43)

Regarde Seigneur le peuple Ukrainien et le peuple Russe victimes de la convoitise et du mensonge d’un oppresseur.
Mon Dieu tu n’as pas créé la guerre ni le mal, mais tu as créé l’Homme ; j’ai lu quelque part : «  A ton image  ». Je ne peux pas reconnaître ton image dans ces destructeurs de vie, je suis incapable de pardonner.

Mon Dieu dans ton amour infini pour l’homme que tu as créé,
donne nous la volonté sans cesse de bâtir ce monde où les serpents de la convoitise, de la destruction , de l’oppression se transformeront en artisans,
bâtisseurs d’un monde fraternel d’amour, de justice et de paix.

L’Homme est-il un serpent pour l’Homme ?

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
Skateboard park near the church Notre-Dame of the Chapel Bruxelles - Belgique.


DIMANCHE 3 AVRIL 2022, 5e dimanche de carême
(Is 43, 16-21 ; Ps 125 ; Ph 3, 8-14 ; Jn 8, 1-11)

« Construire une fraternité nouvelle  »

« Ne ressassez plus les faits d’autrefois » (Is 43, 18). Regarder le pardon qui nous est offert pour avancer plus fort nécessite une confiance éperdue dans la tendresse de Dieu (Ps 125).

« Moi non plus, je ne te condamne pas : va, désormais, ne pèche plus », dit Jésus à la femme soumise aux accusations de ceux qui se prétendent justes (Jn 8).
Comment nous échanger les pardons nécessaires pour conduire avec tous des actions responsables et contribuer au développement des peuples et à la préservation de notre "maison commune" ?
Comment comprendre ces guerres fratricides de par le monde Yémen, Ukraine ... ces rivalités ethniques, religieuses ?
Caïn et Abel ?...
Comment entendre pour nous aujourd’hui : « Va et ne pèche plus » ? ...

Dieu de l’Alliance, nous te confions
celles et ceux qui se mobilisent, par leur action, leur prise de parole, leur don, sur tous les continents et luttent contre les causes de la faim et pour la justice,
celles et ceux qui dans les hôpitaux, les maisons de retraite, les prisons t’offrent leurs prières actives,
celles et ceux qui victimes innocentes subissent les guerres.
Donne-leur ton amour pour qu’ils construisent et puissent vivre une fraternité universelle.

Regard souriant ... confiant ?... regard interrogateur...? Et quel avenir pour moi ? semble dire cet enfant.

©Alain Pinoges/CCFD Carême 2022 CCFD

En ce 5ème dimanche de Carême 2022 le CCFD-Terre solidaire fait appel à notre générosité, nos dons peuvent se faire sur leur site DONNER - Carême 2022 CCFD.

Nous pouvons tous être des forces du changement pour soutenir des actions dans le monde entier. Merci !


SAMEDI 2 AVRIL 2022, 28e jour de carême
(Jr 11, 18-20 ; Ps 7 ; Jn 7, 40-53)

« Notre Loi permet-elle de juger un homme sans l’entendre d’abord pour savoir ce qu’il a fait ? » (Jn 7, 40-53)

Aide-moi Seigneur à trouver le chemin de la réconciliation, quand il y a des conflits, des malentendus et que je dois les résoudre, qu’il faut retisser le lien, ce qui a été rompu, pour mieux vivre ensemble pour retrouver la fraternité qui nous uni quelques soient nos différences.

« Coupons l’arbre à la racine, retranchons-le de la terre des vivants, afin qu’on oublie jusqu’à son nom. » (Jr 11, 18-20)

Laissons le passé pour avancer, faire des petits pas qui nous mènent les uns vers les autres dans le but de cohabiter ensemble quelques soient nos différences.

« J’aurai mon bouclier auprès de Dieu, le sauveur des cœurs droits. Dieu juge avec justice ; » (Ps 7, 11)

Aide-moi Seigneur à regarder avec un œil nouveau ce qui fait que l’autre est unique.

« Tu nous accueilles différents.
C’est pas facile de s’aimer, de voir en l’autre un ami et faire la paix.
Avec toi Seigneur, nous sommes tous frères et sœurs ! »
(Tous ensemble, Bruno Gautier /ADF-musique)

Tous différents et pourtant si semblables.
Qu’il est bon, qu’il est doux de rester ensemble
Pour partager nos trésors et toutes nos différences. (Tous ensemble, Bruno Gautier /ADF-musique)

©A.P-N. Happy et Ramsès Carême 2022 CCFD


VENDREDI 1er AVRIL 2022, 27e jour de carême
(Sg 2, 1a.12-22 ; Ps 33 ; Jn 7, 2.10.14.25-30)

« Le Seigneur est proche du cœur brisé, Il sauve l’esprit abattu. » (Ps 33, 19)

Le livre de la Sagesse décrit bien les perversions qui peuvent être celles de l’âme humaine ...
« Attirons le juste dans un piège, car il nous contrarie, il s’oppose à nos entreprises » ... « Soumettons-le à des outrages et à des tourments ; nous saurons ce que vaut sa douceur... » ( Sg 2, 19).

Folie qui mène à l’abus de pouvoir... à la destruction... aux guerres inhumaines !

« Quelques habitants de Jérusalem disaient alors : “ N’est-ce pas celui qu’on cherche à tuer ?
Le voilà qui parle ouvertement, et personne ne lui dit rien ! Nos chefs auraient-ils vraiment reconnu que c’est lui le Christ ? Mais lui nous savons d’où il est”. » (Jn 7, 25-26)

Malveillance, rumeurs, "on-dit" , lynchages médiatiques qui abaissent... abattent... défigurent l’humanité !

« Seigneur Dieu, tu as préparé les secours dont notre faiblesse a besoin ; » (Prière d’ouverture)
Fais-nous retrouver l’esprit de pardon et de réconciliation.
Donne le secours de ta Présence aux coeurs brisés par la maladie, la séparation, le deuil , les guerres.
Merci, Seigneur ! Amen !
Se détacher... s’éloigner... partir à la dérive ... subir les ruptures mais ... toujours espérer et vouloir vivre " les pardons accordés et les fidélités renouées."

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
Icebergs off the coast of Adélie Land, Antarctica (South pole) (67°00’ S – 139°00’ E).


JEUDI 31 MARS 2022, 26e jour de carême
(Ex 32, 7-14 ; Ps 105 ; Jn 5, 31-47)

« Souviens-toi de nous, Seigneur, dans ta bienveillance pour ton peuple. » (Ps 105, 4)

« Ils n’auront pas mis longtemps
à s’écarter du chemin que je leur avais ordonné de suivre !
Ils se sont fait un veau en métal fondu
et se sont prosternés devant lui. » (Ex 32, 7-14)

Ambition, pouvoir, puissance, richesse sont les nouveaux dieux pour certains membres de nos sociétés.
La guerre, l’égoïsme, l’appât du gain, nous éloignent évidemment de nos frères en Jésus-Christ.

Tous les jours, l’actualité nous rappelle l’impérieuse nécessité de se souvenir et de mettre en pratique les valeurs chrétiennes issues de la parole du Christ.

Mais ce début de printemps nous montre aussi comme la Création de Dieu est belle. Merci Seigneur pour ce cadeau que tu nous fait.
Respectons ce seul véritable trésor : la terre et les hommes qui y vivent.

Seigneur, fais que ce temps de carême soit l’occasion pour nous de se rapprocher de tous nos frères.
En particulier, en ces temps incertains, fais-nous connaître la valeur et la nécessité de la miséricorde.
Donne-nous la force et le courage d’oser mettre en œuvre cette miséricorde en faveur de ceux qui sont dans la peine ou le besoin.
Seigneur, nous croyons que seul ton amour nous sauvera.

D’où que nous venions et quelles que soient nos différences, nous sommes appelés à nous unir dans l’amour infini de Dieu.

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
Région Amazonas : Confluent de rivières- Venezuela.


MERCREDI 30 MARS 2022, 24e jour de carême
(Is 49, 8-15 ; Ps 144 ; Jn 5, 17-30)

« Le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d’amour. » ( Ps 144)

Dans la première lecture de ce jour, le Seigneur parle « Au temps favorable, je t’ai exaucé, au jour du salut, je t’ai secouru » (Is 49,8).
Le Seigneur nous parle ; et nous, dans ce monde bouleversé, défiguré par la guerre et les conflits qui pourraient être évités avec plus de dialogue, que lui demandons-nous aujourd’hui ?
Nous avons besoin de son secours, implorons son pardon.
Retrouvons en nous et pour les autres, un esprit d’ouverture et de pardon. Réagissons et ouvrons nos cœurs et notre attention à tous ceux qui nous entourent, pour les comprendre et renouer des liens de fraternité et d’amitié.

Seigneur notre Dieu, tu es là présent au milieu de nous,
sachons le reconnaître et demandons la force de l’Esprit-Saint pour qu’à l’image de Jésus nous sachions œuvrer pour un monde plus juste.
Jésus nous dit : « Mon Père est toujours à l’œuvre et moi aussi, je suis à l’œuvre » (Jn 11 ,25)
Toutes ces croix nous rappellent ce qui se passe aujourd’hui en Ukraine, la bêtise des hommes qui ne savent pas se comprendre et se réconcilier.

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
Cimetière militaire national Notre Dame de Lorette Ablain -Saint-Nazaire, Pas de Calais, France (50°23’ N, 2°42’ E).


MARDI 29 MARS 2022, 24e jour de carême
(Ez 47, 1-9.12 ; Ps 45 ; Jn 5, 1-16)

« NE ME RETIRE PAS TON ALLIANCE ! »

« Ton Alliance, Seigneur, tu la renouvelles à chaque instant de ma vie malgré tous les obstacles que je mets entre Toi et moi. Tu pardonnes et renoues ton Alliance. Ton pardon rejoint les endroits les plus malades, les plus cachés, les plus abîmés de mon être et de tout être humain.
Alors, les autres ? Ceux à qui je dois pardonner “soixante-dix fois sept fois”, d’après ton Évangile ?
Pour être capables de pardonner aux autres, il faut comprendre à quel point Dieu nous aime et nous pardonne, puis laisser agir ce don de Dieu sur nous-mêmes, jusqu’à ce qu’il guérisse toutes les plaies au fond de notre cœur.
Alors, à son image, nous aurons envie de l’imiter et, à notre tour, nous pourrons pardonner.
Oui, la source du pardon, c’est le pardon de Dieu à notre égard : accepter de nous laisser pardonner par Dieu pour qu’à notre tour nous soyons capables de pardonner. »

Source : Le Notre Père. Philippe BARBARIN. Éditions Parole et Silence.
Seigneur, ouvre mon cœur ! Rends-moi capable d’accepter ton Pardon. Fais-moi désirer ce Pardon de tout mon être !
« Voici le signe de l’alliance que je mets entre moi et vous ! » Gn 9,12

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
Storm over the Amazonian rainforest near Téfé, Amazonas State, Brazil (3°32’ S – 64°53’ W).


LUNDI 28 MARS 2022, 23e jour de carême
(Is 65, 17-21 ; Ps 29 ; Jn 4, 43-54)

« Accueillons et partageons la joie de Dieu venu parmi nous. »

Le récit de la guérison du fils du fonctionnaire royal, permet d’affirmer que Jésus est la source de la vie.
Sommes-nous intimement convaincus que Jésus nous donne la vie et qu’il veut notre bonheur ?
Alors soyons attentifs aux messages qu’il nous envoie dans notre vie de tous les jours et aux rencontres qu’il met sur notre chemin.
Accueillons dans la joie et la gratitude tout ce que nous vivons chaque jour.

Garde-moi Seigneur dans la fidélité à l’Eglise
et aux engagements de mon baptême.
Après l’hiver vient le printemps et malgré les broussailles la fleur s’épanouit et ne renonce pas à s’ouvrir à la vie.

©BFCM Carême 2022 CCFD


DIMANCHE 27 MARS 2022, 4e dimanche de Carême
(Jos 5, 9a.10-12 ; Ps 33 ; 2 Co 5, 17-21 ; Lc 15, 1-3.11-32)

Oser le pardon : Pardon et Réconciliation.

« Il n’y avait plus de manne pour les fis d’Israël, qui mangèrent cette année-là ce qu’ils récoltèrent sur la terre de Canaan. » (Jos 5, 12)
Dieu est présent, attentif aux besoins vitaux de chacun.
De la même manière, chacune, chacun est recherché par le Père parce qu’unique, indispensable à sa joie. « Il fallait festoyer et se réjouir ; car ton frère que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu et il et retrouvé ! » (Lc 15, 32)
Mais nous voyons bien comment nos sociétés sont divisées et aussi nous-mêmes en profondeur : « Au nom du Christ, laissez-vous réconcilier  », supplie l’apôtre Paul. (2 Co 15, 20)
Ce temps du Carême permet de se ressaisir spirituellement et renouer avec les autres dans un esprit de paix et de réconciliation.
C’est dans cet esprit que le pape adressait aux catholiques sa dernière lettre : « ... pour que, face aux manières diverses et actuelles d’éliminer ou d’ignorer las autres, nous soyons capables de réagir par un nouveau rêve de fraternité et d’amitié sociale qui ne cantonne pas aux mots ». (Fratelli tutti § 6)

Prions pour le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux :
Dieu de paix, nous te confions le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux.
Donne-lui ta force pour qu’il puisse faire entendre la voix de la société tunisienne
pour la dignité de toutes et de tous. Amen !
Rester fière ... même dos au mur et avoir l’esprit de pardon et de réconciliation.

©Anne Paq/CCFD Carême 2022 CCFD

Pour lire l’homélie de l’abbé Thierry de ce dimanche


SAMEDI 26 MARS 2022, 22e jour de Carême
(Os 6. 1-6 ; Ps 50 ; Lc 18, 9-14)

« … C’est lui qui était devenu un homme juste… » (Lc 18, 14)

La solidarité unit les personnes dans un sentiment d’entraide. C’est ce que nous faisons quand nous sommes solidaires des soignants pendant l’épidémie de la COVID, quand nous sommes solidaires des pays ou régions dévastés par la guerre ou les catastrophes naturelles …
La charité qui est vertu qui nous vient de Dieu, va encore plus loin. Elle nous conduit à l’Amour du prochain. Tout homme est mon semblable. Il est aussi précieux que moi-même pour Dieu. Que les hommes soient pauvres ou riches, malades ou bien portants, miséreux ou resplendissants, Dieu les a créés à son image et leur a donné la terre pour y vivre dignement.
La charité est la sœur de la justice : elle doit restaurer la dignité des personnes.
« Celui qui veut vivre selon la justice considère qu’il n’est que le dépositaire des biens dont il jouit. Sa solidarité et donc la justice, consistera à rendre et à partager, librement et paisiblement, ce qui appartient à tous. » (Jean-Claude Michel, administrateur de l’AAI)

« Mon Dieu montre-toi favorable au pêcheur que je suis. » (Lc 18, 13)
Mon Dieu aide-nous à te reconnaitre dans notre prochain, à partager nos propres richesses avec lui
pour que ta Paix et ta Justice rayonnent sur le monde que tu nous as confié.

De la gare de mon cœur partent les rails de la Charité qui mènent à la Justice dans le monde.

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
Gare de l’Est, 10th arrondissement, Paris, France (48°53’ N, 2°22’ E)


VENDREDI 25 MARS 2022, fête de l’ Annonciation du Seigneur
(Is 7, 10-14 et 8, 10 ; Ps 39 ; He 10, 4-10 ; Lc 1, 26-38)

Comme Marie, j’ai confiance en Dieu.

« Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole » (Lc 1, 38)

Quand l’Ange annonce à Marie qu’elle porte le fils de Dieu, elle a peur. Mais elle croit. Elle fait confiance à Dieu. Son sentiment est la joie. Elle sait de quel amour elle est aimée. L’Évangile de l’Annonciation exprime la vitalité qui pousse Marie à se mettre en route.
Nous prenons conscience de l’importance de la confiance dans les relations avec les autres mais aussi avec Dieu. Nous pouvons nous appuyer sur la prière de l’Église.

Comme Marie, je crois en Dieu.
Comme Marie, durant ce Carême, je vais m’ouvrir aux autres.
Nous pouvons dire en communauté le « Je vous salue Marie ».

« Devant cette statue, je prie Dieu, je fais confiance à Dieu. »
(Les enfants qui préparent la 1ère communion)

©BFCM Carême 2022 CCFD
Vierge en pierre de M’Bigou Gabon


JEUDI 24 MARS 2014, 20e jour de Carême
(Jr 7, 23-28 ; Ps 94 ; Lc 11, 14-23)

« Aujourd’hui, ne fermez pas votre cœur, mais écoutez la voix du Seigneur. » ( Ps 94)

Retrouver l’esprit de justice et de solidarité ! Ouvrir son cœur à l’autre, ouvrir ses mains à son Prochain, en lui le Seigneur.
S’ouvrir à l’autre par la bienveillance, un premier pas, comme nous le propose Monseigneur François JACOLIN dans sa lettre du 21 juin 2021 :

«  La bienveillance est la bonté appliquée à nos relations concrètes avec tout frère et toute sœur en humanité. Elle est une disposition de la volonté qui incline à voir ce qu’il y a de bon en celui que nous rencontrons et qui cherche à agir en toute circonstance pour son bien. […]
Plus qu’un sentiment, la bienveillance est une inclination de la volonté, une attitude morale qui nous engage envers l’autre. […] La bienveillance est en germe dans la conscience naturelle de chacun, mais elle doit être cultivée pour se déployer en acte et en vérité.
 »

Seigneur,
Aide-moi à être présent aux côtés de celui qui a besoin d’aide,
Aide-moi à mieux partager tout ce que tu as créé pour tous les Hommes,
Accompagne-moi à me rendre proche de celui qui est à côté de moi en lui disant : Me voici à tes côtés, à ton service !
Ta Parole, l’exemple authentique souvent de ceux qui m’entourent, sont un appui formidable ;
Merci mon Dieu.
Tous sur la même barque ?
Seigneur, accompagne-moi à sortir de mon confort pour aller à la rencontre et me mettre au service de tout Homme, mon frère sur cette Terre.

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
Bateau de pêche sur le Yangtsé au large de Shanghai, Chine (31°28’ N - 121°27’ E).


MERCREDI 23 MARS 2022, 19e jour de Carême
(Dt 4, 1.5-9 ; Ps 147 ; Mt 5, 17-19)

« Celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand... » (Mt 5, 19)

Les textes de ce jour, est-ce qu’ils nous parlent aujourd’hui ? Moise s’adresse à Israël en leur disant : « écoute les décrets et les ordonnances... » (Dn 4,1)
En ces jours très préoccupants, les messages que nous diffusent les médias nous obligent à nous demander si nous sommes un « peuple sage et intelligent ». Aujourd’hui, nous parlons de lois, lois humaines qui nous font assez souvent oublier les lois du Seigneur. Jésus nous dit dans l’Évangile de Matthieu : « je ne suis pas venu abolir la loi et les Prophètes ... mais accomplir » (Mt 5, 17 ).
Alors, comment Seigneur t’implorer pour que nous puissions faire ta volonté et faire que chaque femme, chaque homme puissent trouver la justice et être socialement respecté ?

Seigneur, donne-moi la force de remettre en cause mes certitudes afin de voir ceux que la société laisse sur le bas côté de la route.
Quel lien social je créerais si j’habitais dans un grand ensemble comme celui-ci ? Quelle démarche de bienveillance pour mon voisin de palier ?

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
Facade with terraces near Parc Montsouris, 13th arrondissement, Paris, France (48°49’N 2°20’E)


MARDI 22 MARS 2022, 18e jour de Carême
(Dn 3, 25.34-43 ; Ps 24 ; Mt 18, 21-35)

« Ne devais-tu pas, à ton tour, avoir pitié de ton compagnon, comme moi-même j’avais eu pitié de toi ? » (Mt 18, 33)

La miséricorde de Dieu est infinie... irons-nous jusqu’à pardonner l’impardonnable ?
Chercher la justice... Oui, s’ajuster... comprendre... c’est dépasser le “œil pour œil” et le “donnant...donnant”... au-delà, c’est « soixante dix fois sept fois » dit Jésus !

« Aujourd’hui, nous ne pouvons pas nous empêcher de reconnaître qu’une vraie approche écologique se transforme toujours en une approche sociale, qui doit intégrer la justice dans les discussions sur l’environnement, pour écouter tant la clameur de la terre que la clameur des pauvres. » (Pape François. Laudato Si’ § 49)

« Un jour, sans que nous les invitions, "ils" sont arrivés : ceux qui pensent que parce qu’ils ont de l’argent, ils ont le droit de faire ce qu’ils veulent de nos terres.
Ils piétinent nos cultures et tout ce que nous considérons comme nôtre. Ils s’approprient tout.
Ils ont violemment envahi la terre peuplée d’arbres de toutes tailles et toute sa biodiversité.
Ils ont coupé et brûlé des milliers d’hectares de forêt ; des centaines d’espèces d’animaux, de plantes, de poissons et de micro-organismes ont disparu.
La terre s’assèche, les cultures tombent malades et nous aussi. Nous avons le sentiment que ce qui arrive à la terre, à la forêt, à la rivière, nous le vivons aussi.
Ils ont transformé nos espaces de vie en pain de douleur et de souffrance que nous n’avons jamais réclamé ou cherché.
Beaucoup se disent pour se consoler : ce sera notre destin ! Mais notre cœur nous dit que ce n’est pas le destin que Dieu le Père veut pour ses enfants
. »
(Sr Lucero Guillèn, coordinatrice Pastorale de la terre Yurimaguas Pérou. Extrait du chemin de croix 2022 édité par le CCFD)

« Seigneur, enseigne-moi tes voies, fais-moi connaître ta route.
Sa justice dirige les humbles, il enseigne aux humbles ses chemins. » (Ps 24, 4.9)
Seigneur, devant l’injustice, la violence, la haine, que mon cœur s’apaise...
« C’est quand tu aimes que Dieu t’aime, ouvre ton cœur, fais comme lui. » (P. La Tour du Pin)
Ils ont coupé et brûlé des milliers d’hectares de forêt ;

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
Mato Grosso Nord - Déforestation.


LUNDI 21 MARS 2022, 17e jour de Carême
(2 R 5, 1-15a ; Ps 41-42 ; Lc 4, 24-30)

« Va te baigner et tu seras purifié » (2R 5, 13)

Tous les textes du jour font allusion à l’eau.
« Va te baigner … et tu seras purifié », (2 R 5, 13) ;
« Comme un cerf altéré cherche l’eau vive, ainsi mon âme te cherche, toi, mon Dieu », (Ps 41-42, 2) ;
« Pendant trois ans et demi le ciel retint la pluie, et une grande famine se produisit », (Lc 4, 25).
L’eau est indispensable à la vie et elle purifie. Si elle vient à manquer, la vie s’arrête. Il en est de même pour notre foi dont Jésus est la source indispensable.

Seigneur, ouvre nos yeux sur les détresses que nous côtoyons ; développe notre sens de la solidarité pour aider les plus fragiles.
En ce temps de carême, œuvrons pour plus de justice et de solidarité pour que les exclus de notre monde aient enfin une nourriture suffisante et variée.

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
Séchage du maïs chez les habitants près de Cuicun, Chine


DIMANCHE 20 MARS 2022, 3e dimanche de Carême
(Ex 3, 1-8a.10.13-15 ; Ps 102 ; 1 Co 10, 1-6.10-12 ; Lc 13, 1-9)

« Chercher la justice : Tendresse et Justice »

« Dieu l’appela du milieu du buisson : Moïse ! Moïse ! » (Ex 3, 4)
La présence de Dieu interpellant Moïse depuis le buisson ardent rejoint nos expériences d’appels sur nos parcours. La rencontre avec Dieu est toujours personnelle, intime.

Et ces dix-huit personnes tuées par la chute de la tour de Siloë, pensez-vous qu’elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ?
Jésus nous renvoie sans cesse à vérifier notre propre responsabilité devant les drames du monde et à ne pas chercher à la laisser à d’autres.

«  Ainsi donc, celui qui se croit solide, qu’il fasse attention à ne pas tomber  », nous avertit l’apôtre Paul (1Co 10, 12). Ce temps du Carême est un parcours intérieur qui permet de retisser des liens fragilisés avec soi-même et avec les autres pour mieux vivre la tendresse et la justice.

Le pape François nous en reparle ainsi : « En bien des endroits dans le monde, des parcours de paix qui conduisent à la cicatrisation des blessures sont nécessaires. Il faut des artisans de paix disposés à élaborer, avec intelligence et audace, des processus pour guérir et pour se retrouver. » (Fratelli tutti §225 )

Prions pour Sunspirit partenaire du CCFD en Indonésie :
Dieu de justice, nous te confions Sunspirit.
Donne-lui ta persévérance pour qu’il ait la force d’œuvrer
pour la justice sociale, la paix et la sauvegarde de l’environnement. Amen !
Avoir subi l’injustice... Avoir, malgré tout, un regard tendre... un chemin de justice.

©Clément Puig/CCFD Carême 2022 CCFD

- Pour lire l’homélie de l’abbé Thierry pour ce dimanche


SAMEDI 19 MARS 2022, Fête de St Joseph
(2 S 7, 4-5a.12-14a.16 ; Ps 88 ; Rm 4, 13.16-18.22 ; Mt 1, 16.18-21.24a ou Lc 2, 41-51a)

« Joseph, fils de David ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse : elle mettra au monde un fils auquel tu donneras le nom de jésus. » (St Matthieu 1, 20-21)

Aujourd’hui, l’Église nous invite à fêter la solennité de St Joseph, père nourricier de Jésus et Époux de la Vierge Marie.
Joseph tu avais la possibilité de dire non mais tu as fait le choix de répondre oui pour accueillir Marie et son fils Jésus. Sois béni pour avoir accompli le message de Dieu.
« Homme parmi les hommes que Dieu a choisi pour lui remettre son fils.
Homme d’espérance à toi est confié la promesse.
Homme de silence à toi vient la parole
Homme de l’ombre à toi vient la lumière
Homme juste parmi les justes à toi vient la vérité.
Homme doux et chaste à toi vient le chemin de l’amour. »

(Extrait de l’hymne « Dieu t’a choisi » Liturgie des Heures)

Seigneur, ne suis-je pas interpellé comme Joseph pour me mettre au service de ton Église ou auprès de mes frères et sœurs en difficultés ? Suis-je toujours à ton écoute ?
Comme à Joseph ne m’as-tu pas confié, la promesse, la parole, la lumière, la vérité et l’amour ?
« Quand Joseph se réveilla il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit. » ( Mt 1, 24)
Joseph, exemple d’obéissance, tu as accepté de vivre ce que l’ange du Seigneur t’avait demandé. Tu es un exemple de conversion. Nous aussi, ne sommes-nous pas appelés à nous convertir dans nos cœurs et dans nos relations humaines ? Seigneur, aide-nous à accomplir ce que tu nous demandes.

JOSEPH, en compagnie de Jésus et de Marie tu as connu la faim, l’insécurité, la maladie.
Ton cœur s’est tourné vers Dieu pour lui présenter tes besoins et ceux de ta famille.
Dans la foi tu as reconnu la réponse du Père dans le déroulement des évènements.
Assiste-moi aujourd’hui dans la présentation de ma prière auprès du Père.

(Prière affichée dans l’église de Benet pour l’année consacrée à St Joseph)

« Homme parmi les hommes que Dieu a choisi pour lui remettre son fils. »

©BFCM Carême 2022 CCFD


VENDREDI 18 MARS 2022, 15e jour de Carême
(Gn 37, 3-4.12-13a.17b-28 ; Ps 104 ; Mt 21, 33-43.45-46)

« La pierre qu’ont rejeté les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle : c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux » (Ps 118, dans Mt 21, 42 )

« L’Église est l’édifice de Dieu, le champ de Dieu (1 Co 3, 9). C’est Lui qui la féconde, qui la propage, la taille et l’émonde, afin qu’elle produise davantage. IL ne va pas laisser sans soin une vigne que sa main droite a plantée (Ps 79, 16) ; Il ne va pas abandonner une vigne dont les pampres sont les apôtres, dont le cep est Jésus-Christ, et dont Lui, le Père est le vigneron » (Jn 15,1-5). (St Bernard, sermon 30 )

Je demande au Seigneur de consumer toutes mes passions - jalousie, colère, orgueil, ...et de faire grandir en moi la Foi, l’Espérance et la Charité.
« Toutes les œuvres du Seigneur, bénissez le Seigneur,
Et vous, sources et fontaines, bénissez le Seigneur,
Et vous, océans et rivières, bénissez le Seigneur :
A Lui, haute gloire, Louange éternelle ! » ( Dn 3, 57. 77-78)

©M-J.dM Carême 2022 CCFD
La Sèvre nantaise vers Mortagne / Sèvre


JEUDI 17 MARS 2022, 14e jour de Carême
(Jr 17, 5-10 ; Ps 1 ; Lc 16, 19-31)

« …Il sera comme un arbre, planté près des eaux,
qui pousse vers le courant, ses racines. » (Jr 17, 8)

Le jour, la nuit, la terre, la mer, les fleurs, les arbres, les poissons, les oiseaux, les animaux et toute la nature…Tout cela est merveilleux. Dieu a aussi créé les hommes et chacun différent avec des talents différents. Il leur a aussi donné un cœur pour aimer, aimer les autres mais aussi la nature qu’Il leur a confiée.
Pendant le carême les enfants ont pris l’engagement de prendre le temps de regarder toutes ces merveilles et de dire Merci à Dieu de tout ce qu’il a fait pour eux.

Seigneur Jésus, tu as créé l’univers, le ciel, la terre, la mer, les plantes et les animaux.
Merci Seigneur pour toutes ces merveilles.
Seigneur Jésus, tu les a confiées aux hommes pour qu’ils en prennent soin et vivent au milieu de toute ta création.
Aide-moi Seigneur à te louer pour tout cela, aide-moi à protéger ton œuvre
et à savoir te dire MERCI de tout mon cœur.
Émerveillement des enfants devant la beauté du monde.
( Les enfants de l’Éveil à la foi )

©MJG Carême 2022 CCFD


MERCREDI 16 MARS 2022, 13e jour de Carême
(Jr 18, 18-20 ; Ps 30 ; Mt 20, 17-28)

« La création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu. »

Nous sommes de plus en plus attachés aux commodités de la vie. Elles nous paraissent essentielles ; ainsi ne compte plus que notre petit bien être matériel nous amenant à un triste individualisme.
Jusqu’à ces moments où nous arrivons à ouvrir les yeux devant ce que nous sommes réellement. Un instant ou un moment dans notre journée notre semaine où l’on prend le temps de s’arrêter, de se poser, de méditer... Alors la vie prend toute sa dimension.
Je regarde et je vois ! Je suis là dans un monde éclatant de beauté et de simplicité. Chaque plante, chaque arbre, chaque animal à sa propre valeur et sa propre fonction, comme l’est notre diversité humaine. Alors pourquoi sommes nous à détruire la terre celle qui nous porte et nous nourrit et cette nature avec qui nous sommes liés ? Souhaitons nous que le jardin se transforme en désert. « Comment peut-on rendre le mal pour le bien ? » ( Jr 18, 19 )

Seigneur, donne-nous de comprendre l’importance de ce qui nous entoure, d’y être sensible aussi bien pour la nature que pour notre prochain.
Aide nous à reconstruire cette communion avec toi Seigneur, avec nos frères et avec la création.
« Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance... » (Jr 29, 11)
« Loué sois-tu, mon Seigneur, pour Frère Vent et pour l’air et les nuages »
Le Cantique de frère soleil par Saint-François d’Assise.

©BFCM Carême 2022 CCFD


MARDI 15 MARS 2022, 12e jour de Carême
(Is 1, 10.16-20 ; Ps 49 ; Mt 23, 1-12)

« ...vous n’avez qu’un seul maître pour vous enseigner et vous êtes tous frères. » ( Mt. 23 )

Aujourd’hui, alors que nous croyons sans cesse être reliés à tout et à tous grâce aux nouvelles technologies, ne sommes-nous pas plus seuls, plus isolés, plus perdus que jamais ?
Souvenons-nous donc que nous sommes tous frères et sœurs en Jésus et que cette condition passe par la réalité concrète, bienveillante et chaleureuse de la rencontre.

Seigneur,
viens-nous en aide,
soutiens-nous afin que sachions accueillir et respecter les merveilles de ta création,
nos semblables ainsi que ceux qui nous ressemblent moins,
et ta Parole !

Jamais seuls dans l’univers, ta Présence, Seigneur !

©Marie.Martinez. Avec son aimable contribution et son autorisation.
La Scala Dei Turchi Realmonte. Sicile


LUNDI 14 MARS 2022, 11e jour de Carême
(Dn 9, 4-10 ; Ps 78 ; Lc 6, 36-38)

« Que monte en ta présence la plainte du captif » (Psaume 78 )

Contempler le monde ! … Les images effroyables, insoutenables… des infos me viennent spontanément dans la tête. – Face à de tels drames, voici ce que nous propose le pape : « Rêver à un désir mondial de Fraternité : tous frères !  » (François)
Ces mots sont pleins “d’Espérance” lorsque je m’ouvre aux autres, à la nature … lorsque je suis attentive à la vie !

Je viens de découvrir, par des travaux à la maison, le milieu de travail des artisans. Le quotidien de ces corps de métier qui travaillent ensemble, se contactent, s’ajustent, acceptent les changements de programmes, repartent sur un autre chantier, sont obligés de s’attendre, retrouvent d’autres collègues…
Je suis émerveillée… plus que ça, je ne trouve pas les mots, de l’importance de leur participation dans le tissu de notre ‘’vivre ensemble’’. Ils sont une des trames solides du terrain. A leur vécu j’accolerais le mot FRATERNITÉ ! - L’Évangile continue de s’écrire tous les jours par notre vie.

Seigneur ! Bénis-les, bénis-nous !
Que ta prière vienne combler les manques de la mienne.
Apprends-moi à aimer, fais de moi un artisan de Paix !
« Écoute la voix du Seigneur - Prête l’oreille de ton cœur
Tu entendras gémir le monde - Tu entendras l’Esprit d’audace
Tu entendras que Dieu fait grâce ! »
Je suis le Dieu des grands espaces et des larges horizons… Des chemins vers l’infini….

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
Village en Autriche
.


DIMANCHE 13 MARS 2022, 2e dimanche de Carême
(Gn 15, 5-12.17-18 ; Ps 26 ; Ph 3, 17 à 4, 1 ; Lc 9, 28b-36)

« Contempler le monde : la terre et ses habitants »

« Contemple donc le ciel, compte les étoiles si tu peux les compter. Telle sera ta descendance. » ( Gn 15, 5 )
Ainsi Dieu rendit Abraham participant et contemplateur de son œuvre : ce sera l’Alliance. Cette invitation de Dieu demeure actuelle, adressée à tous les peuples de la terre.
La transfiguration du Christ en éclaire la source. « Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi, écoutez-le ! » (Lc 9, 35 ) Elle invite chacune et chacun à se mettre à l’écoute des mots de Dieu.

Cette expérience fait écho aux mots du pape François : " Je forme le vœu qu’en cette période que nous traversons... nous puissions tous ensemble faire renaître un désir universel de fraternité. ... Rêvons en tant qu’une seule et même humanité, comme des voyageurs partageant la même chair humaine, comme des enfants de cette terre qui nous abrite tous, chacun avec la richesse de sa foi ou de ses convictions, chacun avec sa propre voix, tous frères." (Fratelli tutti § 8)

Prions pour le Réseau d’horticulteurs de la région de Kayes au Mali :
Dieu créateur, nous te confions le Réseau d’horticulteurs de la région de Kayes.
Donne-lui ta sagesse pour qu’il apporte la sécurité alimentaire grâce aux pratiques agroécologiques.

Extraits du livret spirituel Carême 2022 CCFD
Commentaire : Bernard Gournay, aumônier national du CCFD

Regard sur la terre et ses habitants ... Prenons le temps de contempler et de comprendre le monde.

©Thierry Brésillon Carême 2022 CCFD

- Pour lire l’homélie de l’abbé Thierry pour ce dimanche


SAMEDI 12 MARS 2022, 10e jour de Carême
(Dt 26, 16-19 ; Ps 118 ; Mt 5 43-48)

« TOUT PETIT DEVANT TOI, SEIGNEUR. »

Tu as fait de nous ton peuple. (Dt.26) Tu es notre Dieu et notre créateur.
Tu nous as tout donné : les richesses terrestres, le devoir de soumettre la création, des frères et des sœurs à aimer (Mt.5, 43-48).
Tu nous as donné l’intelligence et le courage. Avec cette intelligence, l’homme sait tirer parti des ressources que Tu lui donnes. Il sait les utiliser pour le bien de ses frères, bien souvent au risque de sa propre vie.
Quand l’ambulance ou l’hélicoptère transporte un blessé, c’est le pétrole tiré de cette plate-forme ou d’une autre qui l’a permis. Elle semble pourtant bien fragile dans cet océan !
Quand la voiture permet aux grands-parents d’aller chercher les petits-enfants pour les vacances, c’est encore l’essence venue de cette plate-forme qui l’a permis.
Des hommes travaillent sur cette plate-forme dans des conditions difficiles et dans la solitude.
Soyons leur reconnaissants, prions pour ces travailleurs de l’ombre.

Seigneur, je viens remplir mon réservoir d’essence.
Je te supplie de bénir tous les hommes qui me permettent de le faire.
Que j’aie à cœur de ne pas saboter leur travail et de ne pas gaspiller ce liquide si précieux.
Merci pour cette richesse que Tu nous donnes généreusement. Amen !

Des hommes travaillent sur cette plate-forme dans des conditions difficiles et dans la solitude pour notre bien.

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
Mer du Nord (Est Shetland) Plateforme offshore Total Oil MarineSCOTLAND
.


VENDREDI 11 MARS 2022, 9e jour de Carême
(Ez 18, 21-28 ; Ps 129 ; Mt 5, 20-26)

« Va d’abord te réconcilier avec ton frère. » (Mt 5, 20-26)

Le mot “crime” utilisé dans l’évangile du jour est bien excessif. Derrière celui-ci Jésus évoque tous nos manques d’amour, nos faiblesses, nos rancunes … qui nous éloignent de notre prochain et donc de Dieu.
Il nous invite à nous réconcilier avec nos frères avant toute chose.
« Si tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse ton offrande là, devant l’autel, va d’abord te réconcilier avec ton frère.  » (Mt 5, 20-26)

Mille raisons sont à l’origine des conflits entre les hommes ou entre les peuples, telles que l’orgueil, la jalousie, l’insatiabilité, la soif de pouvoir, la toute puissance … Le conflit Russo-Ukrainien en cours s’explique par les mêmes mécanismes qui gangrènent aussi bien les relations interpersonnelles que celles entre les grandes nations. Pour retrouver et rétablir durablement la paix, le dialogue entre les protagonistes est la seule issue possible.

La réconciliation est une victoire sur les conflits, elle libère, elle apaise, elle rend heureux, elle offre de nouvelles bases pour un renouveau porteur d’espoir.

Mon Dieu, en ce temps de carême, guide nos actes pour faire de nous des artisans de paix.
Plus largement en ces temps troublés, fais que les dirigeants de ce monde et leurs équipes diplomatiques aient envie de se parler pour arrêter les guerres et les massacres
dans toutes les parties du monde où seules les armes font la loi.
Bâtissons des ponts entre les peuples plutôt que des murailles qui les séparent.

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
Muraille de Chine.


JEUDI 10 MARS 2022, 8e jour de Carême
(Est 4, 17n.p-r.aa.bb.gg.hh ; Ps 137 ; Mt 7, 7-12)

« Je n’ai pas d’autre secours que toi Seigneur » (Est 4, 17 )

« Demandez et vous recevrez ; cherchez et vous trouverez ; Frappez, on vous ouvrira. » (Mt 7, 7 )

Quelle promesse ! Quelle bonne nouvelle ! Et tellement à portée de main !
Mais qu’allons-nous demander ? Notre prière est souvent et bien naturellement prononcée pour demander que notre vie soit douce, pleine d’amour, libérée des souffrances, de la maladie. Que nous ayons de quoi bien vivre, en paix. A Cana, Marie elle-même avait prié son fils de répondre à ces besoins de notre vie matérielle. Mais c’est un autre bonheur que nous propose Jésus dans ce discours rapporté par Matthieu. Si nous le demandons, Jésus nous le promet nous recevrons l’amour du Père. Un amour encore plus merveilleux que celui d’une mère pour son enfant. Il nous l’assure.
Comment ne pas le désirer ? Et comment nous y prendre alors ?

« Cherchez et vous trouverez » : nous répond-il. Nous le savons bien, c’est dans la relation avec les autres que se vit cet amour du Père, sur un chemin à parcourir ensemble, avec les frères. Pas toujours si simple ! Pourtant Jésus nous assure que nous trouverons une réponse. Prêtons alors attention à ces réponses qui vont se faire en nous. Peut-être pas les plus faciles, ni les plus agréables ou même seront-elles totalement inattendues, dérangeantes. Recherchons la compagnie de l’Esprit porteur de ces réponses et sachons l’accueillir.

« Frappez, on vous ouvrira » : nous dit-il également. Mais où frapper ? Sans doute à la porte du cœur de nos frères. Sans se lasser, sans craindre les rejets, l’hostilité, les remises en causes. Ces portes pourront alors s’ouvrir pour une vraie fraternité entre tous les enfants du Père, une vraie rencontre avec nos frères, qui nous conduira à cet amour du Père promis par Jésus.

Seigneur, nous te prions pour que nos cœurs se convertissent pendant ce temps de marche vers Pâques.
Seigneur, nous te supplions, délivre le cœur des hommes de la violence, la haine. Fais de chacun de nous des artisans de paix dans l’ordinaire de nos jours.
Seigneur, guide et soutiens l’action des hommes
pour recueillir avec intelligence, reconnaissance et humilité l’éclat de la lumière du soleil, son énergie pour en favoriser le partage entre tous les hommes.

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
Solar thermal power plants in Sanlúcar la Mayor, near Sevilla, Andalusia, Spain (37°26’ N, 6°15’W).


MERCREDI 9 MARS 2022, 7e jour de Carême
(Jon 3, 1-10 ; Ps 50 ; Lc 11, 29-32)

« Crée en moi un cœur pur, Ô mon Dieu, renouvelle et raffermis au fond de moi mon Esprit. » (Ps 50, 12)

Dieu montre l’inutilité des sacrifices. Ils ne peuvent racheter l’âme, ni rendre parfaits ceux qui s’approchent. Il attend la louange ( Ps 50, 14. 17). Mettons en Dieu notre confiance, invoquons-le et il accomplira sa promesse.
Suivant le psaume 22 : « Le Seigneur est mon berger, rien ne saurait me manquer ». Il faut rejeter le superflu, ne pas être déconnecté des autres. Former avec d’autres une communion universelle. Changeons notre rapport à la vie, retrouvons notre esprit humble. Il faut se rendre compte de la réalité du monde. EN ROUTE VERS UNE FRATERNITÉ UNIVERSELLE !

Que l’Esprit généreux me soutienne !
Devenons tous frères en ce monde aimé de Dieu !
« Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal car tu es avec moi.
Ton bâton me guide et me rassure.
Grâce et bonheur m’accompagnent tous les jours de ma vie.
J’ habiterai la maison du Seigneur pour la durée de mes jours ». (Ps 22, 4. 6)

©M.G - Berger de vie d’estive en vallée de Campan et ses brebis. Carême 2022 CCFD


MARDI 8 MARS 2022, 6e jour de Carême
(Is 55, 10-11 ; Ps 33 ; Mt 6, 7-15)

« D’Age en âge, Seigneur, Tu as été notre refuge » (Antienne du jour Ps 89, 1)

Demandons toujours au Seigneur de nous aider à aller vers les autres, car sans cette aide nous ne serons pas capables de nous dépasser. Soyons cette pluie qui rafraichit et qui féconde notre terre, ayons les bonnes paroles de réconfort au bon moment envers nos frères, sans jugement préconçu.

« Si vous croyez en Dieu, sachez que croire en Dieu est croire qu’il vous est donné de vivre, et que ce don vous justifie, et qu’à partir de là vous saurez bien donner le fruit qui est le vôtre, peut-être peu visible, peut-être bien peu de chose aux yeux du monde, mais qui sait ? Peut-être plus grand que vos espoirs. » (Maurice Bellet Panorama H.S.)

Prenons la bonne habitude pour prier cette belle prière que Jésus nous a laissée :
Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour, pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du mal.

Cette belle prairie est très appréciée des animaux qui la broutent (création de Dieu), dommage que ces pipelines (création de l’homme) défigurent ce paysage.

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
Troupeau de vaches et pipeline- Province de Lori - Arménie.


LUNDI 7 MARS 2022, 5e jour de Carême
(Lv 19, 1-2.11-18 ; Ps 18 ; Mt 25, 31-46)

« La loi du Seigneur est parfaite, qui redonne vie ; la charte du Seigneur est sûre, qui rend sages les simples. » (Psaume 18b, 8)

Nous serons jugés par Dieu sur la charité, sur la manière dont nous aurons aimé nos frères, en particulier les plus faibles et les plus démunis.
Dieu ne nous invite pas à être dominateurs mais à être serviteurs.
L’homme veut dominer ses semblables par la force physique ou intellectuelle.
L’homme veut dominer la planète en l’enfermant dans sa logique alors que la vie ne répond pas à sa logique. Faire pourrir un grain de blé, le fait germer et donner au centuple.
Ne cherchons donc pas à dominer la planète mais à en être les serviteurs pour en partager équitablement les fruits.
La charte du Seigneur rend sages les simples, le chemin est encore long !

Ne laissons pas mourir la terre, ne laissons pas mourir le feu.
Tendons nos mains vers la lumière, pour accueillir le don de Dieu.
Laisserons-nous à notre table un peu de place à l’étranger,
Laisserons-nous à nos paroles un peu de temps à l’étranger,
Laisserons-nous à notre fête un pas de danse à l’étranger,
Laisserons-nous à nos fontaines un peu d’eau vive à l’étranger,
Laisserons-nous à nos églises un peu d´espace à l´étranger ?
Chant : Laisserons-nous à notre table (Scouarnec/Jo Akepsimas/Studio SM)
Servir la planète pour en partager les fruits.

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
Port de Yangshan, îles Yangshan, baie de Hangzhou, Shanghai, Chine ( 30°38’3.98"N - 122° 2’49.03"E)
.


DIMANCHE 6 MARS 2022, 1er dimanche de Carême
(Dt 26, 4-10 ; Ps 90 ; Rm 10 10, 8-13 ; Lc 4 1-13)

Rompre avec la " toute-puissance ".

« Alors le diable l’emmena plus haut et lui montra en un instant tous les royaumes de la terre » (Lc 4, 5)
La tentation de la toute-puissance n’a pas été épargnée à Jésus. Il y résiste par la juste distance qu’il puise dans la Parole de Dieu "Il est écrit ...", demeurant ainsi un homme libre.
« L’être humain n’est pas pleinement autonome. Sa liberté est affectée quand elle se livre aux forces aveugles de l’inconscient, des nécessités immédiates, de l’égoïsme, de la violence.
En ce sens, l’homme est nu, exposé à son pouvoir toujours grandissant, sans avoir les éléments pour le contrôler
. » Pape François (Laudato Si’ §105).
« Le Seigneur nous a fait sortir d’Égypte à main forte et à bras tendus. » (Dt 26, 8)
Le peuple d’Israël, quant à lui, doit sans cesse se souvenir de la manière dont Dieu lui a redonné une liberté et une dignité lors de la sortie d’Égypte.

« Beaucoup diront qu’ils n’ont pas conscience de réaliser des actions immorales, parce que la distraction constante nous ôte le courage de nous rendre compte de la réalité d’un monde limité et fini. Voilà pourquoi aujourd’hui tout ce qui est fragile, comme l’environnement, reste sans défense par rapport aux intérêts du marché divinisé, transformés en règle absolue. » Pape François (Laudato Si’ §56)
Le constat de la crise écologique actuelle et à venir est partagé par un grand nombre de personnes, mais des freins subsistent à la remise en cause du modèle de développement à l’origine de cette situation. Et parmi eux la tentation de la toute-puissance à la fois politique, économique, technologique.

Prions pour la Commission Pastorale de Terre Araguaia Tocantins au Brésil :
Dieu de l’alliance, nous te confions la commission pastorale de la terre.
donne-lui ta force pour lutter contre le travail esclave.

Extraits du livret spirituel Carême 2022 CCFD
Commentaire : Bernard Gournay, aumônier national du CCFD

Ne nous cachons pas, ouvrons les yeux et retrouvons l’esprit d’humilité.

©Reportage EDM n° 318 sur les Huni Kuin et l’Amazonie 5. Carême 2022 CCFD

- Pour lire l’homélie de l’abbé Thierry pour ce dimanche


SAMEDI 5 MARS 2022, 4e jour de Carême
(Is 58, 9b-14 ; Ps 85 ; Lc 5, 27-32)

« Si tu fais disparaître de chez toi le joug, le geste accusateur, la parole malfaisante, si tu donnes à celui qui a faim...
Ta lumière se lèvera dans les ténèbres… Le Seigneur sera toujours ton guide. » (Is 58,9b-14)

Jésus sortit et remarqua un publicain du nom de Levi. « Il lui dit : “Suis-moi”. Abandonnant tout l’homme se leva ; et il le suivait.  » (Luc 5, 27)
« Le combat ne se réduit pas à une lutte contre sa propre fragilité... C’est aussi une lutte permanente contre le diable qui est le prince du mal.
Jésus lui-même fête nos victoires. Il se réjouissait quand ses disciples arrivaient à progresser dans l’annonce de l’Évangile,...
 » (Pape François - Soyez dans la joie N° 159 : Le combat et la vigilance)

Seigneur, si je prends conscience de ma vulnérabilité, je sais que je peux tout attendre de Toi.
« Nous avons dépassé la mort, toutes les petites morts, lorsque notre traversée nous aura porté sur la rive d’en haut, le bon port. » Christian Buchet

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
Cimetière de bateaux de Kerhervy, Lanester, Morbihan.


VENDREDI 4 MARS 2022, 3e jour de Carême
(Is 58, 1-9a ; Ps 50 ; Mt 9, 14-15)

« Le jeûne qui me plait n’est-ce pas faire tomber les chaines injustes… n’est-ce pas partager ton pain… accueillir… ne pas te dérober à ton semblable. » (Is 58, 6-7)

« Ne cherchez pas à être utile au monde entier, mais à celles qui vivent en votre compagnie ; votre action sera ainsi plus efficace… Ne construisons pas de tour sans fondement car le Seigneur considère moins la grandeur des œuvres que l’amour avec lequel on les fait et si nous faisons ce que nous pouvons, il nous aidera à faire chaque jour davantage, si nous ne nous lassons pas bientôt. »
( Ste Thérèse d’Avilla 7D4, 4)

Seigneur, tu es présent dans l’ordinaire de notre quotidien,
au début de ce temps de Carême mets en nous une disposition du cœur à nous laisser bousculer dans nos sécurités, nos certitudes,
pour être ouverts à la vie et la souffrance des autres et témoins de la joie de Ta Bonne Nouvelle.

« Dans le soleil ou le brouillard, il faut tracer jour après jour un chemin pour la bonne nouvelle, la nouvelle de ton amour. » (Jo Apekpsimas)

©BFCM. La plaine de Benet. Carême 2022 CCFD


JEUDI 3 MARS 2022, 2e jour de Carême
(Dt 30, 15-20 ; Ps 1 ; Lc 9, 22-25)

« Décharge-toi de tes inquiétudes sur le Seigneur et lui-même te nourrira » (antienne du jour, Ps 54)

« Le Carême est ce moment privilégié pour apprivoiser notre part d’ombre » Père André Antoni.
Seigneur, la vie me paraît fade, mais quand je contemple ta création, fleurs, animaux, mer, montagnes, ciel…..mais aussi et encore plus mes frères et sœurs partout dans le monde, quand je constate que je peux reconnaitre chaque personne si semblable et pourtant différente, je suis émerveillée. Et alors je sais que ton Amour est la force qui nous guide.

Alors je peux crier, aimer et chanter avec le psalmiste :
Oui, Seigneur, que mon cœur déchiré, petit, fade, grandisse dans ton Amour.
Mais cet amour entre les hommes est fragile, menacé.
Seigneur, apporte ta Paix dans le cœur de tous les hommes.
Ces chaînes sur le port de Brest me semble la trame du tissu qui nous unit, nous relie les uns les autres.

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
Chaînes dans le port de Brest, Finistère.


MERCREDI 2 MARS 2022, mercredi des Cendres
(Jl 2, 12-18 ; Ps 50 ; 2 Co 5, 20 à 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18)

« Changeons nos cœurs pour une fraternité universelle. »

Nous entrons en carême, temps de conversion. Le Christ nous appelle à devenir frères et sœurs dans ce monde créé par Dieu et aimé de Dieu son Père et notre Père.
C’est un appel à l’amour qui doit s’épanouir en « amitié sociale », en fraternité, en solidarité. « L’amour passe en premier, ce qui ne doit jamais être mis en danger, c’est l’amour » Pape François (Fratelli tutti n°92).
C’est un appel à l’accueil, et particulièrement à l’accueil des personnes les plus fragiles, les moins protégées et intégrées dans nos sociétés de plus en plus complexifiées. Si la fraternité ne connaît pas de frontière, il ne s’agit pas de vouloir privilégier l’universel - sur lequel le CCFD nous ouvre les yeux à tous les carêmes - au détriment de notre culture locale, mais de les faire dialoguer l’un avec l’autre.
C’est un appel à la responsabilité politique de chacun : la recherche du bien commun et non pas des intérêts particuliers. « L’amour politique », c’est-à-dire un amour qui prend soin ensemble des plus fragiles, est à promouvoir. « La bonne politique unit l’amour, l’espérance, la confiance dans les réserves de bien qui se trouvent dans le cœur du peuple  ». Pape François (Fratelli tutti n°196) « Ainsi vue, la politique est plus noble que ce qui paraît » Pape François (Fratelli tutti n°197).
Entrons donc en carême, laissons-nous convertir par la prière, le jeûne et l’aumône, et dans ce monde aimé de Dieu devenons frères et sœurs en Christ Jésus. La conversion de notre monde passera par celle du cœur de chacun.

Accorde aux chrétiens que nous sommes de vivre l’Évangile
et de pouvoir découvrir le Christ en tout être humain,
pour le voir crucifié dans les angoisses des abandonnés et des oubliés de ce monde
et ressuscité en tout frère qui se relève.
Prière du pape François (Fratelli tutti )
Le Seigneur nous appelle à quitter nos marées basses pour avancer au large.

©Yann Arthus-Bertrand. Avec son aimable contribution et son autorisation. Fondation GoodPlanet
YABFR228 Marée basse sur les plages de Vendée
.




pucePlan du site puceMentions légales puceEspace privé puce

2008-2022 © Paroisse Ste Marie en Plaine et Marais - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.5.47